Commande informatique : définition précise et exmples

En informatique, une commande (ou cmd) sert à indiquer au système d'exploitation quel ordre ou quelle action exécuter. On distingue également généralement les commandes UNIX des commandes DOS. Qu'est-ce qu'une commande et quels sont les exemples de commandes les plus connues ?

Qu'est-ce qu'une commande informatique ?

Une commande est une instruction spécifique donnée à une application informatique pour exécuter un type de tâche ou de fonction. Chaque commande répond à une syntaxe stricte et toutes les commandes doivent être entrées dans ce que l’on nomme un interpréteur de ligne de commande. Sous Windows, les commandes sont généralement entrées dans l’invite de commande (ou la console de récupération). Sur macOS, les utilisateurs peuvent se servir de l’application Terminal. Utiliser une invite de commande nécessite une attention particulière et ne doit être fait qu’en toute connaissance de cause afin de ne pas endommager le système.

Un des premiers systèmes d’exploitation à fonctionner uniquement par ligne de commande est MS-DOS (Microsoft Disk Operating System). Mono-utilisateur et monotâche, son développement est aujourd’hui arrêté puisqu’il a été directement intégré au sein de Microsoft Windows, le système d’exploitation le plus utilisé au monde. D’autres systèmes d’exploitation DOS ne fonctionnant que par invite de commande sont également reconnus, comme Linux, OS2 ou Be-OS.

Il existe deux « types » de commandes : UNIX (pour Linux et macOS en particulier) et DOS (pour Microsoft Windows). La plupart des commandes sont quasiment identiques pour les deux systèmes d’exploitation mais peuvent être légèrement différentes. Sur DOS, la commande pour copier des fichiers se nomme « COPY », sur UNIX, elle se nomme « cp ». Renommer un fichier s’écrit « ren » sur DOS et « mv » sur UNIX.

Exemples de commandes informatiques

Pour entrer une commande DOS sur un ordinateur Windows, il faut tout d’abord accéder à l’invite de commande. Sur Windows 10, la manière la plus rapide est de combiner la touche Windows + la touche « R » puis de rentrer « cmd » dans la boîte de dialogue. Voici quelques exemples de commandes sur Windows 10 et antérieurs : « cd » est la commande de base sous un système d’exploitation DOS. Cette dernière signifie « Change Directory » : elle permet de changer le répertoire utilisé par le disque dur. « del » est une commande qui permet de supprimer un élément. « HELP » sert à obtenir de l’aide sur les commandes MS-DOS et « COPY » sert à copier un ou plusieurs fichiers. « MMC » permet d’ouvrir une nouvelle invite de commande vide, « MSCONFIG » ouvre l'outil de configuration du système Windows. Enfin, « IPCONFIG » affiche l’ensemble des configurations des adresses IP présentes sur l’ordinateur.

Pour entrer une commande UNIX sur un Mac par exemple, il faut tout d’abord ouvrir l’application « Terminal », logée dans le dossier « Applications » puis « Utilitaires ». Voici quelques exemples de commandes sur macOS : « sudo » permet de s’authentifier en tant que super utilisateur. La commande « date » permet par exemple d’afficher la date. « ls » permet d’afficher le contenu d’un répertoire. Entrer la commande « man » avant toute autre commande permettra également d’accéder à des manuels et des informations sur la commande en question, par exemple « man ls ».

Autour du même sujet