Objenious : quelle stratégie pour l'opérateur IoT ?

Objenious : quelle stratégie pour l'opérateur IoT ? La filiale de Bouygues Telecom créée en 2016 revendiquait en novembre 2018 plus de 100 000 objets connectés à son réseau. Elle a rassemblé ses offres LoRaWAN et M2M pour répondre à des cas d'usage IoT encore plus variés.

Objenious a été lancée en 2016 par Bouygues Telecom pour conquérir le secteur de l'Internet des objets grâce à un réseau bas débit LoRaWAN. L'opérateur a déployé plus de 4 300 antennes pour couvrir 95% du territoire. Une stratégie qui lui a permis de séduire plus de 400 clients parmi lesquels Renault, Auchan Retail et SNCF, et de réaliser fin 2018 un chiffre d'affaires de près de 4 millions d'euros (le CA 2019 n'est pas dévoilé). Objenious revendiquait fin 2018 plus de 100 000 objets connectés à son réseau.

Objenious, marque IoT de Bouygues Telecom

Bouygues Telecom a lancé son premier réseau LoRaWAN en juin 2015, lors d'une expérimentation à Grenoble. Pour renforcer sa position dans ce secteur de l'IoT en plein essor, il a créé dès l'année suivante Objenious, devenue sa marque dédiée à l'Internet des objets. En 2018, déjà plus de six millions de messages LoRA circulaient sur leur plateforme.

Membre fondateur de l'alliance LoRa, qui rassemble plus de 500 entreprise, Objenious s'appuie sur des partenaires spécialisés pour perfectionner ses solutions. L'opérateur s'est notamment allié aux sociétés JRI et Oceasoft pour la surveillance de la chaîne du froid ou avec SilentSoft pour effectuer le contrôle des taux de remplissage, de cuves de fioul notamment. Dans la gestion de l'énergie, Objenious collabore avec une demi-douzaine d'entreprises, dont Abeeway, Invoxia ou ffly4u.

Couverture LoRaWAN d'Objenious

Avec son réseau LoRaWAN, Objenious couvre plus de 95% du territoire national et plus de 30 000 communes. Pour y parvenir, l'opérateur IoT a déployé plus de 4 300 antennes en France. Le réseau LoRaWAN, caractérisé par sa longue portée, permet une couverture jusqu'à 2 km en zones urbaines et jusqu'à 15 km en zones rurales.

Pour faire face à la concurrence de Sigfox et la multiplication des cas d'usage à l'international, dans les secteurs du transport, de la logistique et des services publics, Objenious noue des accords de roaming à l'étranger. Il s'est associé en juin 2019 à son homologue belge Proximus pour garantir l'itinérance des objets connectés à travers la France, la Belgique et le Luxembourg. Ce partenariat intervient six mois après un premier accord avec l'opérateur suisse Swisscom. "Notre objectif est d'unifier les réseaux LoRaWAN en Europe et au-delà", indique Bernardo Cabrera, directeur d'Objenious.

Renault utilise la technologie LoRa pour le suivi de ses emballages. © Renault

Avec le constructeur automobile français Renault, Objenious déploie ses réseaux à l'international. Toutes les usines Renault seront équipées de la technologie LoRa. "Nous avons pour ambition d'en faire le standard international de notre programme Industrie 4.0, tant au sein du groupe Renault que de notre écosystème de partenaires", a indiqué dans un communiqué du 26 novembre 2020 Eric Marchiol, directeur de la transformation digitale du manufacturing et de la supply chain du groupe Renault. Le principal usage du constructeur automobile français avec le réseau dédié mis en place par Objenious est le suivi des emballages dans et hors des usines. 

Réseau dédié

Début 2019, Objenious a axé sa stratégie autour de la création de réseaux "dédiés", une offre hybride mêlant réseaux public et privé. Ce type de réseau permet aux entreprises et aux collectivités de disposer de leurs propres infrastructures sur leur site pour des usages illimités, tout en bénéficiant de la continuité de service et de sécurité du réseau de l'opérateur.

Airbus a été la première entreprise à exploiter le réseau dédié sur trois de ses sites. Plus de 700 capteurs ont été connectés au réseau LoRaWAN afin d'effectuer la géolocalisation des équipements, la connexion des boutons de commandes des chaînes de montage et télé-relève de température des réfrigérateurs fiabilisant le contrôle de la conservation des pièces détachées.

Réseau IoT satellitaire

Deuxième étape dans la constitution de réseaux hybrides : l'utilisation conjointe de réseaux IoT terrestres et satellitaires. Objenious a noué une alliance avec l'entreprise Kinéis pour développer une connexion satellitaire. "Ces réseaux sont pertinents dans le transport, pour effectuer un tracking, même dans les zones désertiques où il n'est pas rentable de déployer des antennes", explique Christophe Fouillé, marketing manager chez Objenious.

Spot Objenious

Piloter et assurer la mise à jour de ses objets connectés est indispensable pour les industriels. Objenious propose pour cela sa propre plateforme de device management et de data visualisation. Dénommée Spot, cette dernière permet une gestion de capteurs, quelle que soit leur volumétrie, et fonctionnant avec tout type de réseau. 

Objenious Starter

"Avec Objenious Starter, nous avons la volonté d'ouvrir à tous les portes de l'IoT"

A partir de cette plateforme Spot, Objenious a conçu à l'été 2018 une offre Starter, qui donne accès aux outils en ligne pour permettre aux entreprises de créer et gérer leur propre solution IoT sur la base d'un abonnement fixé à 20 euros par capteur et par an. "Avec Objenious Starter, nous avons la volonté d'ouvrir à tous les portes de l'IoT. Cette offre s'inscrit dans une démarche de facilitation de l'innovation en permettant l'accès à des outils IoT professionnels à tous ceux qui n'ont pas les compétences technologiques pour manier ce type de solutions", explique le directeur d'Objenious.

Objenious IoT SIM XXL

Après les débuts dans les petits objets connectés basse consommation pour le suivi de température ou de matériel, Objenious cible les appareils consommateurs de data, comme les drones, les caméras de vidéosurveillance ou les bornes de recharge de véhicules électriques. Pour cela, l'opérateur IoT a mis sur le marché le 15 juin 2021 un nouveau forfait cellulaire incluant la 5G, appelé IoT SIM XXL. Grâce à la mutualisation, ce nouveau forfait va permettre aux partenaires et aux clients finaux de simplifier leurs déploiements, de mieux gérer les éventuels pics de consommation et surtout d'éviter des coûts supplémentaires. Ainsi, les objets ayant communiqué un volume de données exceptionnel bénéficieront des gigas restants des objets qui en consomment moins. "Ce forfait mutualisable montre à la fois notre capacité et notre volonté de nous adapter aux nouveaux usages", a réagi Bernardo Cabrera, directeur d'Objenious, en ciblant la smart city et le smart building. Avec ce forfait, qui comprend 60 Go mutualisables, 100 SMS et un forfait voix, Objenious met en avant sa carte SIM dédiée à l'IoT et propose une offre à prix réduit de trois mois sans engagement.

Tarif

Les offres tarifaires dépendent de la volumétrie d'objets à connecter et des cas d'usages. Des kits dédiés à la smart city et à l'industrie sont proposés aux acteurs de ces secteurs. Ils comprennent des capteurs, leur connectivité, l'accès au portail de visualisation et un accompagnement pour une durée de 6 mois.

Objenious dans la smart city

Pour Objenious, le bus connecté est un point clé dans l'essor des villes intelligentes. Pour accentuer son expertise dans ce domaine, la marque IoT de Bouygues  a renforcé son partenariat avec l'opérateur de wifi public QoS Telecom, avec lequel les premières collaborations remontent à 2014. Ensemble, ils ont équipé de routeurs plus de 1 200 bus d'exploitants dans toute la France au premier semestre 2021. "Nous prévoyons une croissance du parc de bus connectés de 200 véhicules par an", indique Jean-Luc Volcovici, directeur général de QoS Telecom.

Selon les deux partenaires, l'intérêt pour une collectivité de se doter de bus connectés est double : d'une part cela permet la mise en place de nouveaux services quant aux applications métiers embarquées – billettique, systèmes d'aide à l'exploitation et à l'information voyageurs, vidéo protection, comptage, etc. D'autre part, le confort des utilisateurs en est accru et les villes gagnent en popularité auprès de ses citoyens. "Les Français consomment de plus en plus de données mobiles lors de leurs déplacements, en regardant des vidéos notamment. Utiliser le wifi du bus plutôt que les données de leur forfait représente un net avantage qui peut les encourager à prendre les transports en commun plutôt que leur véhicule", estime Jean-Luc Volcovici.

Dictionnaire de l'IoT