Libertex : présentation, fonctionnement, frais…

Libertex : présentation, fonctionnement, frais… [LIBERTEX] Difficile de s'y retrouver quand on cherche une plateforme pour trader, tant l'offre est aujourd'hui pléthorique. Libertex se démarque de par sa longévité, puisqu'elle est une des plus anciennes plateformes : elle a été fondée en 1997.

Libertex, qu'est-ce que c'est ?

Libertex est une plateforme de trading en ligne qui permet aux particuliers d'investir dans différents actifs financiers, servant d'intermédiaire entre eux et les marchés mondiaux.

Libertex est un vétéran dans le monde du trading en ligne, puisque la plateforme a été fondée en 1997. Elle appartient à Indication Investments Ltd et est régulée par l'autorité des marchés financiers chypriotes, la CySec (Cyprus Security and Exchange Commission).

Libertex propose en réalité deux outils : la plateforme principale, Libertex, sur laquelle les internautes peuvent trader directement après s'y être inscrits. Et Metatrade (avec les versions Metatrade 4 et Metrade 5), un logiciel permettant de négocier des actifs financiers sur plusieurs plateformes de trading depuis la même interface.

Comment fonctionne Libertex ?

La plateforme principale de Libertex fonctionne comme la majeure partie des autres plateformes de trading. Elle est accessible sur différents supports, notamment sur mobile, via une application. L'internaute doit se créer un compte sur la plateforme, sur lequel il peut déposer de l'argent. Il accède via cette plateforme à plusieurs marchés financiers, sur lesquels il peut investir l'argent qu'il a déposé sur la plateforme.

Pour commencer, il suffit de rentrer une adresse mail et un mot de passe. L'internaute accède alors à son compte réel et à un compte de démonstration, sur lequel il n'a pas à déposer d'argent, et qui lui sert uniquement à s'entraîner. Il peut utiliser celui-ci dès son ouverture.

Pour commencer à trader, il faut déposer des fonds sur son compte réel en cliquant sur le bouton correspondant. Mais avant d'autoriser les utilisateurs à déposer des fonds, le broker les soumet à un questionnaire sur leur identité, leur situation professionnelle et financière et leurs compétences en matière d'investissement financier. Si ces compétences semblent insuffisantes, un message d'avertissement s'affiche pour déconseiller à l'internaute d'ouvrir un compte de négociation réelle. Il peut cependant ne pas en tenir compte. L'argent peut être déposé par différents moyens, notamment Paypal, carte bancaire Visa et Mastercard, différents portefeuilles électroniques. Le minimum est de dix euros.

Une fois l'argent déposé, l'investisseur peut sélectionner les actifs financiers sur les marchés qui l'intéressent et y investir une partie de l'argent déposé, en appliquant, s'il le souhaite, un effet de levier.

Quels sont les frais sur Libertex ?

Les frais sont variables selon les actifs, et peuvent aussi évoluer au cours du temps. Le courtier prélève des commissions sur les transactions réalisées. Pour les actions, les CFD et les EFT, les frais vont de 0,02 à 0,4% du montant de la transaction. Sur les indices, ils vont de 0,02 à 0,2%. Pour les principales paires de devises sur le Forex, la commission reste inférieure à 0,02%. Sur les matières premières, cela va jusqu'à 0,2%. Les frais sur les cryptomonnaies sont autour de 1%. Cependant, le système propose un système de réduction des commissions pour les clients qui déposent des sommes importantes sur leur compte : 3% de réduction pour des dépôts supérieurs à 250 euros, 4% au-delà de 1 450 euros, 20% au-delà de 1 500 euros, 30% au-delà de 5 000 euros, 40% au-delà de 50 000 euros.

Des frais de swap peuvent également être prélevés pour le maintien de positions ouvertes durant le week-end. Des frais d'inactivité de 2% du solde s'appliquent aussi en cas d'inactivité du compte de plus de 180 jours, sauf pour les comptes supérieurs à 10 000 dollars.

Le dépôt d'argent sur son compte Libertex est gratuit. En revanche, des frais s'appliquent sur le retrait d'argent, selon le moyen utilisé. Le retrait est gratuit par Paypal. Il coûte un euro avec une carte de crédit ou de débit, 0,5% du montant pour un virement bancaire (les frais restent compris entre 2 et 10 euros), et 1% du montant avec le portefeuille électronique de Neteller.

Quels sont les produits financiers disponibles ?

Libertex propose 250 actifs négociables : actions, options, cryptomonnaies, paires de devises, contrats sur la différence (CFD), trackers (ETF), indices, matières premières (métaux, agriculture, pétrole et gaz), sur les principales places boursières mondiales.

Libertex est-il un site sérieux ?

Libertex est un acteur bien implanté dans le paysage financier, puisqu'il existe depuis près de 25 ans. Il est de plus réglementé par l'autorité financière des marchés financiers chypriotes (CySec), qui régule de nombreuses plateformes de trading.

Par ailleurs, Libertex adhère au Fonds de compensation des investisseurs (ICF), un mécanisme mis en place par les autorités financières chypriotes qui assure la garantie des fonds déposés par les traders en cas de défaillance du courtier. L'indemnisation se fait dans la limite de 20 000 euros par client.   

Cependant, indépendamment de la fiabilité du site, comme pour toutes les plateformes de trading, sur Libertex, les risques de perdre de l'argent en bourse sont très élevés, et le courtier affiche sur son site que "83% des comptes d'investisseurs de détail perdent de l'argent lorsqu'ils négocient des CFD avec ce fournisseur". Libertex met cependant plusieurs dispositifs en place afin de limiter les risques de ses clients. Ainsi, ceux-ci ont accès à quelques ressources pédagogiques afin de se familiariser avec la théorie de l'investissement en bourse. Ils bénéficient aussi d'un compte d'entrainement, afin de comprendre les mécanismes des différents marchés financiers et de pouvoir s'exercer sans risquer leur propre argent. Enfin, au moment de déposer de l'argent pour commencer à trader pour de bon, le courtier évalue les compétences de l'investisseur et affiche un message d'avertissement si les compétences de l'internaute semblent trop faibles pour se lancer sur les marchés financiers.

Libertex et impôts

Les traders, même occasionnels et non professionnels, sont tenus de déclarer aux services fiscaux les sommes gagnées lors d'investissements financiers, et ce chaque année, au moment de la déclaration de revenus.

Pour déclarer les revenus obtenus grâce à son activité sur Libertex, il faut calculer le résultat net de toutes ses pertes et ses gains pour l'année des revenus. Si l'activité de trading présente une perte nette, le contribuable peut déclarer cette perte nette. Il ne peut pas la déduire de son revenu global, mais il peut l'imputer sur les plus-values de même nature de l'année en cours et des dix années suivantes.

Dans le cas de Libertex, comme pour les autres plateformes de trading, les actifs financiers sont soumis à un impôt forfaire de 12,8%. Le contribuable peut cependant choisir, sur demande expresse, l'application du barème de l'impôt progressif. Il faut ajouter à cela la CSG, la CRDS et les prélèvements sociaux, d'un montant de 17,2%.

Contrairement aux acteurs de courtage boursier traditionnels, Libertex ne propose pas de compte-titre type PEA. Il n'est donc pas possible de bénéficier de l'allègement d'impôt permis par ces comptes spécifiques. Les clients de Libertex doivent déclarer ce qu'ils ont gagné ou perdu, même si les sommes sont encore sur le compte Libertex et n'ont pas encore été transposées sur un compte bancaire.

Autour du même sujet