SIIC : qu'est-ce que c'est et comment investir ?

La SIIC (société d'investissement immobilier cotée) constitue un type d'investissement immobilier. Il s'agit d'une société foncière qui achète et gère des biens destinés à la location. Les investisseurs sont rétribués sous forme de dividendes.

Qu’est-ce qu’une foncière cotée ?

Une société d’investissement immobilier cotée est une société foncière bénéficiant d’un régime fiscal favorable (exonération de l’impôt sur les sociétés). L’objet de la foncière cotée vise l’acquisition ou la construction d’immeuble(s) dont la vocation est d’être loué(s). La SIIC est cotée en Bourse et a pour obligation, en contrepartie de ses avantages fiscaux, de reverser une part fixe des loyers perçus et plus-values réalisées à ses actionnaires.

Comment investir dans une SIIC ?

Pour investir dans une SIIC, il faut, comme pour tout titre boursier, ouvrir un compte-titres auprès d’un intermédiaire en Bourse : il peut s’agir d’un courtier, d’une société de bourse, d’une compagnie d’assurances ou encore d’une banque. Le compte-titres peut ainsi recevoir les actions de la SCII. L’établissement qui tient ce compte perçoit des "frais de garde", calculés en fonction du nombre de titres et de la valeur totale du portefeuille.

Comment choisir sa SIIC ?

Pour bien choisir la SIIC dans laquelle investir, il est préconisé de consulter au préalable les différents rapports financiers des sociétés foncières visées. Ils donnent un aperçu significatif de la santé financière de l’organisation et de son évolution. Ces informations sont souvent accessibles à partir de la rubrique "investisseurs" du site internet de la SIIC. Par ailleurs, il est conseillé de ne pas regarder exclusivement le rendement du dividende, exprimé en pourcentage. Un rendement élevé peut aussi s’expliquer par le déclin d’un secteur duquel les épargnants se retirent peu à peu.

SIIC ou SCPI ?

La SIIC, à l’image de la Bourse, peut subir de fortes variations, à la hausse comme à la baisse. La SCPI (société civile de placement immobilier) n’est pas cotée et distribue le rendement locatif du patrimoine immobilier qu’elle gère à ses investisseurs. Il s’agit d’un investissement plus sécurisé, car non soumis au jeu de l’offre et de la demande, à l’instar de la SCII.

SIIC et dividende mensuel

La SIIC reverse la grande majorité des revenus locatifs à ses actionnaires sous forme de dividende. Celui-ci est versé mensuellement aux investisseurs de la SCII. La somme perçue au titre du dividende par l’actionnaire apparaîtra sur le compte-espèces de son compte-titres.

ETF SIIC

Pour investir dans l’immobilier coté, il est possible de recourir aux ETF (Exchange Traded Funds ou Fonds négociés en bourse), aussi appelés fonds indiciels ou trackers. Il s’agit de fonds d’investissement composés d’actions et d’obligations qui proviennent d’une multitude d’entreprises ou d’obligations de certains Etats. Les ETF répliquent un indice boursier et suivent son évolution. C’est un moyen de diversifier ses actions tout en réduisant les coûts.