SCP : présentation du protocole et de son fonctionnement

De sa dénomination complète Secure Copy Protocol, le SCP est un processus de sécurité informatique qui consiste à crypter des informations en vue de leur transfert sur un autre ordinateur. La protection des données confidentielles ou jugées sensibles joue un rôle majeur, notamment en ce qui concerne les environnements professionnels. Quelles sont les particularités du protocole SCP ? Comment son fonctionnement offre-t-il une sécurité optimale pour les données ?

Qu’est-ce que le protocole SCP ?

Le SCP, ou Secure Copy Protocol, est un chiffrement de données lors d’un transfert d’informations. Cela permet de sécuriser un envoi réalisé entre deux ordinateurs. Dans le domaine de la cybersécurité, un tel processus empêche les extractions et les interceptions par un tiers. Cette problématique est sensible dans les réseaux privés et publics puisqu’il est possible de récupérer en clair les données en elles-mêmes, mais également les informations de connexions, comme les identifiants de l’expéditeur et du destinataire.

Par conséquent, SCP use du protocole de communication SSH afin de protéger les flux d’informations et autres transferts. SSH est connu pour réaliser une administration à distance parfaitement fiable. Ce protocole est aussi apprécié pour les transferts graphiques à partir d’un serveur client. L’association des protocoles SSH et SCP permet d’effectuer des opérations de tunneling après un processus d’encapsulation d’un système non chiffré, comme HTTP. Indispensable pour réussir son transfert d’informations sans être bloqué par un proxy ou un pare-feu.

Comment fonctionne le protocole SCP ?

Le format du protocole SCP s’appuie sur la commande Shell (SSH) afin d’inclure les noms d’utilisateur et d’hôte du destinataire avant tout envoi. En cela, il se distingue du protocole FTP qui, pour sa part, se base sur trois formats, dont un environnement de commandes. Autre disparité avec celui-ci, l’intégration et la gestion des attributs de base pour améliorer le degré de protection lors d’une requête ou d’un téléchargement. Par exemple, à l’occasion d’un téléversement piloté par un serveur SCP.


Ensuite, une authentification par clef ou par mot de passe est alors nécessaire pour le destinataire des informations. Ce qui n’est pas le cas pour un protocole RCP. On notera que le programme client est similaire à celui du programme serveur.

Sous forme de permission ou d’horodatage (identification d’une date ou d’une heure précise associée aux données elles-mêmes), le transfert d’informations sous protocole SCP se déroule comme suit :

  • réalisation de la connexion SSH ;
  • transfert des informations SSH ;
  • fermeture de la connexion SSH.

L’encadrement est donc complet pour garantir une parfaite sécurité lors de l’envoi de fichiers ou de données jugées sensibles. Le Secure Copy Protocol préserve aussi bien des intrusions que des tentatives de « sniffage » pour voler les informations.

Traduction

Le SCP ou « Secure Copy Protocol » est un anglicisme couramment employé en informatique. En français, on peut le traduire par « protocole de copie sécurisée ».

Exemple :

Avant de transférer des informations sur un autre ordinateur, il faut vérifier que le SCP est effectif pour tout sécuriser.

Prior to transferring information to another computer, you will need to check that the SCP is working correctly so the process remains secure.

Autour du même sujet

SCP : présentation du protocole et de son fonctionnement
SCP : présentation du protocole et de son fonctionnement

Qu’est-ce que le protocole SCP ? Le SCP, ou Secure Copy Protocol, est un chiffrement de données lors d’un transfert d’informations. Cela permet de sécuriser un envoi réalisé entre deux ordinateurs. Dans le domaine de la cybersécurité, un tel...