Root en informatique : définition et fonctionnement pratique

En matière de système d'exploitation, le root est le nom donné à l'utilisateur qui possède toutes les permissions sur le système et bénéficie d'accès privilégiés. Coup d'œil sur ce super utilisateur méconnu du grand public.

Qu'est-ce que l'utilisateur root ?

Bien que méconnu du grand public, le « root » est le nom donné à l’utilisateur sur un système d’exploitation de type Unix, c’est-à-dire d’un système à la fois multitâche et multi-utilisateur. Ici, l’usager possède toutes les permissions possibles, ce qui lui vaut souvent les surnoms de « super utilisateur » ou « substitute user », puisqu’il bénéficie d’accès privilégiés, y compris tout ce qui concernerait en temps normal un administrateur ou un développeur. Unix n’est pas le seul à garantir cette identité hors-norme. Androïd et Linux donnent aussi à l’usager le contrôle privilégié d’un appareil. Sur les supports iOs, on parlera plutôt de « jailbreak » que de « root »

Grâce au rooting, l’utilisateur peut passer un certain nombre de restrictions, et ils sont plusieurs à le faire et à en profiter, et plus particulièrement dans la communauté geek. En clair, il peut par exemple personnaliser complètement l’apparence de son appareil, modifier le système d’exploitation, installer, copier et supprimer des applications qui ne sont pas approuvées officiellement ou qui ont été préinstallées. Par ailleurs, il lui est possible d’accéder à ce que l’on appelle le bas niveau, comme les commandes de capteurs tactiles, mais également d’attribuer ou de retirer des droits d’accès pour lire ou modifier des fichiers. À cela s’ajoute la possibilité d’installer diverses versions, plus rapides ou plus récentes sans attendre la mise à jour officielle de l’opérateur, de surcadencer son processeur et de partager sa connexion Internet avec autrui.

Mais devenir un utilisateur root n’est pas sans danger. Disposer d’un minimum de compétences en informatique est nécessaire, car le risque zéro n’existe pas. Un novice en la matière pourrait faire planter aisément le système d’exploitation, puisqu’il n’existe ni sauvegarde ni possibilité de revenir en arrière une fois que l’on a cliqué.

Comment fonctionne le root sur un système informatique ?

Le rooting peut s’actionner à partir d’un smartphone. Dans un premier temps, il faut s’assurer que ce dernier a suffisamment de batteries, 40 % s’avère un minimum, puis sauvegarder ses données personnelles en cas de bug. Dans les paramètres, il est ensuite nécessaire d’autoriser les sources inconnues, voire de déverrouiller le « bootloader ». Ce dernier n’est autre qu’un logiciel permettant de lancer plusieurs systèmes d’exploitation en même temps. Plusieurs applications peuvent être téléchargées pour rooter un système informatique. On retiendra notamment « Kingo Root », « iRoot », « Framaroot » ou encore « King Root » qui existent aussi bien sous Android que Windows et qui sont faciles d’utilisation. L’application peut ensuite être transférée sur un autre support, comme l’ordinateur, à partir d’une clé ou d’un câble USB par exemple. Une fois installée, il faudra redémarrer le système afin que le root soit pris en compte.

Si, en Europe, le fait de rooter n’impacte pas la garantie de votre ordinateur, de votre tablette ou de votre smartphone, il n’en est pas de même au Canada où cela annule la garantie du constructeur, et ce, sans aucun préavis. Il ne faut pas s’attendre non plus à recevoir comme avant les mises à jour officielles, mais l’on pourra tout de même les installer manuellement. Si l’appareil rencontre un bug durant le processus de routage, l’appareil peut être corrompu et rencontrer une certaine vulnérabilité en matière de sécurité. Cela pourrait alors avoir des conséquences importantes sur les plateformes dites « financières », comme « Android Pay » chez Google, qui ne prennent pas en charge le rooting.

Les acteurs

Parmi les acteurs les plus présents sur le marché, on notera plus particulièrement certains logiciels pouvant être téléchargés sur ordinateur ou sur smartphone pour rooter son appareil. C'est le cas de Root Genius, qui fonctionne sous Androïd. Kingo Root, cité déjà auparavant, figure parmi les applications les plus téléchargées, car gratuite.

Que signifie roots en français

En français, « root » désigne la racine, la base ou encore le parent. Dans ce cas présent, c'est encore ce dernier mot qui s'en rapproche le mieux.

Exemple :

Sur l'ordinateur, il s'est mis en Root pour avoir accès à tout et pouvoir tout modifier à sa guise.

He launched the Root mode on the computer to gain access to everything and make all the changes he wants.

Autour du même sujet

Root en informatique : définition et fonctionnement pratique
Root en informatique : définition et fonctionnement pratique

Qu'est-ce que l'utilisateur root ? Bien que méconnu du grand public, le « root » est le nom donné à l’utilisateur sur un système d’exploitation de type Unix, c’est-à-dire d’un système à la fois multitâche et multi-utilisateur. Ici, l’usager possède...