Prestation compensation handicap (PCH) 2018-2019

Prestation compensation handicap (PCH) 2018-2019 La prestation de compensation du handicap (PCH) finance les surcoûts quotidiens liés au handicap. Zoom sur sa procédure, son montant, son cumul possible avec d'autres aides, sa date de versement ou ses modalités d'imposition.

Qu'est-ce que la PCH ?

La prestation de compensation du handicap (PCH) couvre les surcoûts causés par le handicap d'une personne dans sa vie quotidienne. Ce soutien peut prendre la forme d'une aide humaine (salariés, service prestataire d'aide à domicile, aide familiale), technique (véhicule pour handicapé physique), animalière (chien guide d'aveugle, chien d'assistance), de travaux d'aménagement (logement, transport) ou encore d'aides spécifiques et exceptionnelles (réparation d'un lit médical, achat de protections absorbantes). La PCH est attribuée sous conditions du degré d'autonomie de la personne handicapée, de son âge et de son lieu de résidence, mais sans condition de ressources. Que le bénéficiaire soit cadre, au RSA ou au Smic ne change rien. L'aide est fixée en fonction du type et du taux de handicap.

Montant de la PCH en 2019

Si la PCH est attribuée sans condition de ressources, le demandeur devra tout de même prendre à sa charge 20 % des frais de compensation normalement couverts par la PCH si ses ressources annuelles sont supérieures à 26 579,92 €. La PCH est également soumise à différents plafonds pour chaque type d'aide. N'hésitez pas à vous renseigner auprès de votre Maison départementale des personnes handicapées (MDPH).

Calendrier de versement de la PCH

La prestation de compensation du handicap est une aide financière versée mensuellement par le conseil général du département où se trouve le lieu de domiciliation de la personne handicapée. En général, la PCH est virée sur le compte bancaire du bénéficiaire à chaque fin de mois.

Demande de la PCH

La demande de PCH se fait en envoyant un dossier à la MDPH (Maison départementale des personnes handicapées). Ce dossier comprend obligatoirement un formulaire et un certificat médical spécifiques. Le certificat médical doit être agrémenté d'un compte rendu de bilan auditif ou ophtalmologique pour les personnes atteintes de surdité, de cécité ou d'un quelconque autre handicap auditif ou visuel.

Imposition de la PCH

Comme la plupart des aides versées aux personnes handicapées, la prestation de compensation du handicap (PCH) est exonérée d'impôt sur le revenu. Il s'agit d'un principe inscrit à l'article 81 du Code général des impôts (CGI). Ce principe ne devrait pas changer dans les années à venir a indiqué le premier ministre Edouard Philippe en septembre 2017.

Prestation de compensation du handicap (PCH) et AAH

La prestation de compensation du handicap et l'allocation aux adultes handicapés (AAH) sont parfaitement cumulables. Pour percevoir ces deux aides, la personne handicapée doit simplement remplir toutes les conditions relatives à chacune d'entre elles. Le lien suivant vous permettra d'en savoir plus sur l'obtention de l'AAH.

PCH et majoration tierce personne

Une personne handicapée peut très bien cumuler la prestation de compensation du handicap et la majoration pour tierce personne (MTP). En revanche, elle devra absolument déclarer, lors de sa demande de PCH, qu'elle touche la MTP, afin que le montant de MTP perçu soit déduit de son droit à PCH.

Aidant familial et PCH

Comme évoqué précédemment dans cet article, la prestation de compensation du handicap peut servir à couvrir les frais d'un aidant familial, c'est-à-dire d'un membre de la famille qui ne reçoit pas de salaire pour son aide fournie à une personne handicapée. En 2017, ce membre de la famille est dédommagé à hauteur de 3,73 € de l'heure ou de 5,59 € de l'heure s'il a réduit ou arrêté totalement son activité professionnelle pour aider la personne handicapée.

Formulaire de PCH

Lors d'une demande de PCH, il faut actuellement remplir le formulaire cerfa no 13788 spécialement dédié. Ce formulaire est néanmoins remplacé petit à petit dès le 1er septembre 2017 par le formulaire cerfa no 15692 qui sera ensuite le seul et unique formulaire pouvant être utilisé à compter du 1er mai 2019.

Autour du même sujet

Handicap

Annonces Google