Taux directeur : définition simple, traduction

Taux directeur : définition simple, traduction Le taux directeur est un taux d'intérêt qui varie de façon quotidienne. Fixé par la banque centrale d'un pays ou par celle de l'union monétaire, il sert de régulateur économique.

Qu'est-ce que le taux directeur ?

Le taux directeur est le taux d'intérêt fixé par une institution financière relative à un pays ou à un groupe de pays. Les banques centrales fixent les taux directeurs sur les zones qu'elles regroupent. La banque centrale dépend de l'Etat ou de plusieurs Etats, comme la BCE en Europe. Elle fixe la valeur de la monnaie, supervise l'ensemble des transactions du marché et peut octroyer des crédits.

Les trois différents taux directeurs

Les banques centrales fixent le taux directeur qui détermine plusieurs facteurs dans une zone monétaire : les taux auxquels seront rémunérés les dépôts des autres banques et établissements financiers. Le taux de refinancement est un instrument de politique monétaire qui permet d'absorber ou de fournir contre des garanties des liquidités aux banques au taux minimum décidé par la banque centrale. Enfin, le le taux d'escompte est le taux au jour le jour auquel la Banque centrale prête des liquidités aux banques.

Quelle incidence du taux directeur dans notre quotidien ?

Le taux directeur influence directement le prix du crédit et de l'épargne octroyés par les banques privées qui répercutent les taux de la banque centrale. En effet, si une banque centrale réduit le taux directeur, les banques réduisent également leurs taux d'emprunt et leurs taux pour les prêts immobiliers. En clair, il serait plus facile d'obtenir un prêt, et les taux des prêts immobiliers seraient plus intéressants pour les acheteurs. Toutefois, des taux directeurs faibles peuvent aussi signifier que les intérêts sur les produits d'épargne sont moins élevés car les paiements des taux d'intérêt perdent de la valeur. A l'inverse, si une banque centrale augmente le taux directeur, l'emprunt devient plus coûteux et les taux des prêts immobiliers augmentent. Une situation plus favorable pour les banques et pour les vendeurs. 

Durant les années qui ont suivi la crise financière de 2008, de nombreuses banques centrales ont conservé un taux directeur faible. Par conséquent, les banques commerciales ont appliqué des taux d'intérêt faibles sur les prêts accordés aux clients mais ont également proposé des taux d'intérêt faibles sur le capital détenu sur des comptes à intérêts. Avec un faible coût d'emprunt et un rendement minimal sur les épargnes, les consommateurs sont ainsi encouragés à dépenser plutôt qu'à épargner. Cela favorise ainsi les entreprises et l'économie. 

Traduction du mot taux directeur en anglais

Key rate : "Despite the slowdown in Europe everything suggests BCE leave its key rate unchanged." "En dépit du ralentissement en Europe, tout suggère que la BCE gardera son taux directeur inchangé."

Dictionnaire économique et financier