Datadog (gratuit) : la plateforme cloud de monitoring as a service

Datadog (gratuit) : la plateforme cloud de monitoring as a service [DATADOG] Application performance management (APM), infrastructure serveur, container, serverless, réseau, sécurité... Via ses agents, Datadog couvre le monitoring de toute la pile IT, jusqu'au suivi temps réel de la perf.

Datadog : qu'est-ce que c'est ?

Fondée en 2010 par deux Français, l'éditeur américain Datadog se spécialise dans le monitoring des infrastructures IT et des applications. En mode SaaS, son offre est nativement taillée pour superviser les systèmes en environnement cloud. Elle s'appuie sur plusieurs centaines de connecteurs pour s'intégrer aux différents services des prestataires de cloud public (AWS, Microsoft Azure, Google Cloud Platform...), aux applications SaaS les plus répandues (Jira, ServiceNow, Slack, Zendesk...) ou aux bases de données et plateformes big data (Hadoop, Kafka, Spark...). Datadog prend en charge les machines virtuelles, les containers, le serverless, ainsi que les infrastructures réseau. Elle recouvre également la mesure de la performance applicative du point de vue de l'utilisateur final. Pour répondre à toutes ces problématiques de supervision informatique, l'offre de Datadog se décline en plusieurs briques : 

  • Datadog Infrastructure : surveillance centralisée des systèmes et services de serveur
  • Datadog Synthetic Monitoring : gestion des tests de performance des applications web et des API
  • Datadog Real User Monitoring : mesure de l'expérience utilisateur web et mobile
  • Datadog APM : analyse de la performance des flux de requêtes d'un bout à l'autre, des terminaux aux bases de données
  • Datadog Continuous Profiler : optimisation de la performance du code en production
  • Datadog Log management : exploration et analyse des données de log
  • Datadog Serverless : détection et résolution des goulots d'étranglement et des erreurs sur les infrastructures serverless
  • Datadog Network Monitoring : supervision des accès et flux réseau
  • Datadog Security Monitoring : détection et analyse en temps réel des cybermenaces.

Comment installer Datadog ?

Les différentes applications de Datadog sont disponibles en mode cloud. Pour les utiliser, il suffit par conséquent d'ouvrir un compte sur le site de la société new-yorkaise du même nom. L'éditeur propose une période d'essai gratuite de 14 jours pour découvrir son offre. En seulement quelques heures, il est possible de créer un écran d'accueil permettant un accès rapide aux différents indicateurs souhaités. 

Pour monitorer une infrastructure IT, il sera nécessaire de déployer l'agent Datadog. Cette brique permet de collecter les métriques et logs à analyser. Via sa console graphique, Datadog permet de créer des tableaux de bord de monitoring à la volée par glisser-déposer (voir la vidéo ci-dessous).

Chargement de votre vidéo
"Dashboard Datadog"

Quel est l'avantage de Datadog APM ?

Parmi ses nombreuses briques, Datadog commercialise une solution d'application performance monitoring (APM). Face aux leaders de ce domaine que sont AppDynamics (Cisco), Dynatrace ou encore New Relic, cette offre, baptisée Datadog APM, se hisse dans le carré des leaders du magic quadrant du Gartner publié en avril 2020 (voir-ci-dessous).

Dans son analyse, le cabinet d'étude américain salut notamment la bibliothèque d'intégration "extensible" de Datadog APM. "Elle recouvre orchestration, containers, service mesh, public cloud, messaging, chaîne d'outils DevOps, IoT, bases de données, OpenTracing", égraine le Gartner.

Magic quadrant 2020 du Gartner sur les solutions d'application performance monitoring (APM). © Gartner

Datadog propose-t-il une offre gratuite ?

Centré sur le monitoring de grappes de serveurs ou de containers logiciels, Datadog Infrastructure, qui n'est autre que la solution historique de Datadog, est disponible gratuitement dans son édition d'entrée de gamme. Autorisant un nombre d'utilisateurs illimités, cette offre donne accès à des fonctionnalités de reporting, de cartographie d'architectures ainsi qu'aux centaines d'intégrations de la plateforme. Elle se limite néanmoins à la prise en charge de cinq hôtes (ou serveurs physiques ou virtuels) et à une journée de rétention de données. 

Pour débloquer ces limitations, il faudra passer aux éditions Pro et Enterprise de Datadog Infrastructure, qui affichent respectivement des prix d'entrée 15 et 23 dollars. Elles supportent un nombre d'hôtes illimité et et permettent jusqu'à 15 mois de rétention de données. Quant aux autres briques de l'offre de Datadog, elles affichent également un pricing spécifique (voir le tableau ci-dessous)

Prix des applications Datadog
Nom de la solution Prix 
Datadog Infrastructure De 0 à 23 dollars par hôte et par mois
Datadog Synthetic Monitoring A partir de 5 dollars par mois pour 10 000 tests exécutés
Datadog Real User Monitoring A partir de 15 dollars par session et par mois
Datadog APM  A partir de 31 dollars par hôte et par mois
Datadog Continuous Profiler A partir de 12 dollars par hôte et par mois
Datadog Log management A partir de 1,27 dollar par mois pour un million d'événements de log
Datadog Serverless A partir de 5 dollars par fonction et par mois
Datadog Network Monitoring A partir de 5 dollars par hôte et par mois
Datadog Security Monitoring A partir de 0,2 dollars par mois par Gb de logs analysé

L'agent Datadog, c'est quoi et comment l'installer ?

L'agent Datadog est un logiciel permettant de collecter les métriques et événements sur les différents types d'hôtes (serveurs, machines virtuelles, containers logiciels), puis de les transmettre à Datadog Infrastructure qui se charge ensuite de les analyser.

L'agent Datadog est disponible en open source sur GitHub. Il est recommandé de procéder à une installation complète en suivant la procédure sur le site de l'éditeur. Il est aussi envisageable de déployer un package DogStatsD autonome. "Ce package est utilisé dans les environnements conteneurisés pour lesquels DogStatsD est exécuté en tant que sidecar, ou pour les environnements exécutant un serveur DogStatsD sans l'intégralité des fonctionnalités de l'Agent", précise Datadog.

Comment Datadog monitore-t-il Kubernetes ?

L'agent Datadog devra être déployé sur le cluster Kubernetes ciblé en vue d'en recueillir les événements et métriques. Pour le mettre en œuvre sur une telle infrastructure, plusieurs choix sont possibles. On pourra passer par le packageur d'applications Helm taillé pour Kubernetes, ou bien opter par DaemonSets qui permet de gérer la réplication des pods de l'orchestrateur open source (voir les tutoriels sur le site de Datadog).

Qu'est-ce que Datadog RUM ?

Datadog RUM (pour Real User Monitoring) est une solution Datadog dessinée pour mesurer en temps réel la performance de l'expérience utilisateur des sites web et applications mobiles. Il contrôle le temps de latence de chaque action : ouverture de page web ou d'écran d'app, réactivité des fonctionnalités, des contenus, des tunnels de conversion...

En plus, Datadog RUM décrypte les erreurs et autres bugs, et trace l'ensemble des données d'une session pour faciliter la résolution de problèmes : contenus chargés, interactions, requête (post, get), sessions interrompues, erreurs…

Comment piloter Datadog depuis Terraform ?

L'outil  d'Infrastructure as Code (Iac) Terraform dispose d'un plugin pour la plateforme de monitoring de Datadog (Datadog Infrastructure). Il permet d'en automatiser le pilotage depuis Terraform. 

Les opérations à réaliser dans Datadog seront codées dans un langage propre à l'outil de IaC (HCL) puis exécutées via l'interface en lignes de commande Terraform CLI. L'ensemble des tâches de monitoring spécifiées seront ensuite appliquées.

Datadog pour AWS, Microsoft Azure et Google Cloud

Développé en langage Python, l'agent Datadog est en mesure de monitorer les services cloud d'Amazon (AWS), de Google (GCP) et de Microsoft (Azure).

Sur AWS, Datadog intègre nativement les métriques et événements en provenance d'Amazon CloudWatch, le propre outil de monitoring du cloud de Seattle, mais aussi les données techniques issues d'autres services du IaaS américain. Idem pour GCP et Azure. La plateforme de Datadog intègre aussi bien les flux issus de Google StackDriver qu'Azure Monitor, ainsi que des indicateurs en provenance de la plupart des services tiers des deux clouds. "Nous nous s'efforçons de mettre régulièrement à jour notre documentation afin d'inclure chaque sous-intégration", précise Datadog.

Tutoriel : quelques liens

Sur son site web, Datadog propose une documentation complète avec des séries de tutoriels clés (en français) pour prendre en main ses différentes solutions de monitoring :