Consommation : définition simple, traduction

Consommation : définition simple, traduction Transformation d'un bien ou d'un service, ou satisfaction d'un besoin définissent d'abord la consommation.

Qu'est-ce que la consommation en économie ?

La consommation se définit comme l'utilisation de biens et de services dont on ne peut se servir qu'en les détruisant rapidement (biens non durables) ou en les transformant (biens durables).

Dans l'ensemble, la consommation, destructrice de valeur, s'oppose à la production, créatrice de valeur. Pour aller plus loin, la consommation désigne la partie des revenus des ménages qui n'est pas épargnée et donc utilisée immédiatement. Elle se distingue ainsi de l'investissement qui implique une pérennité dans le temps. 

Le code de la consommation est le code qui regroupe les dispositions législatives relatives au droit de la consommation, qui est un sous-ensemble du droit des affaires.

Quels sont les différents types de consommation en économie ?

Dans le cas des biens durables, la comptabilité nationale dissocie la consommation intermédiaire (matières premières ou énergie, frais marketing, dépenses de gestion, etc.) et la consommation finale. Celle-ci se définit par le fait de satisfaire un besoin en eau ou en nourriture, par exemple, mais inclut aussi les dépenses en santé, éducation et logement. La consommation finale, appelée aussi consommation privée, comprend également l'autoconsommation dans le cas où les ménages consomment leur propre production. 

Qu'est-ce que l'indice des prix à la consommation ? 

L'indice des prix à la consommation appelé aussi IPC mesure l'évolution du niveau moyen des prix des biens et services consommés par les ménages, balancés par leur part dans la consommation moyenne des ménages. L'IPC permet de mesurer l'inflation sur une période et par conséquent l'évolution de la valeur de la monnaie.

Au sein de l'Union européenne, les indices de prix nationaux ont été harmonisés pour faciliter les comparaisons internationales. On parle alors d'indice des prix à la consommation harmonisé. 

Pourquoi parle-t-on de société de consommation ?

La société de consommation est la conséquence même du capitalisme

De manière courante, une société est dite de consommation lorsque les consommateurs sont incités à consommer des biens et des services de manière régulière et abondante. La société de consommation est la conséquence même du capitalisme, qui exige un besoin de croissance économique directement liée à l'accumulation de capital.

Plusieurs critères régissent les actes de consommation :  le pouvoir d'achat, le niveau des prix, les usages sociaux, l'accès au marché, la réglementation, l'offre des fournisseurs, les effets de la concurrence (à l'échelon local ou dans le cadre de la mondialisation).

Crédit à la consommation

Accordé par un établissement bancaire, le prêt à la consommation est octroyé aux ménages afin de leur permettre de financer des achats de biens et de services. Par exemple, il permet de financer de nombreux projets comme un mariage ou l'achat d'une voiture. Il existe différents types de crédits à la consommation comme le prêt personnel (achat de bien sans justificatif), le crédit affecté (pour un achat spécifique), le crédit renouvelable (pour des dépenses du quotidien) ou encore la location avec option d'achat. Le but est d'obtenir les meilleurs taux possibles.

Traduction du mot consommation en anglais

Consumption : "Consumption is a consequence of capitalism." "La consommation est une conséquence du capitalisme."

Dictionnaire économique et financier