Data by design : définition et principes

Par définition, le data by design consiste pour une organisation à utiliser nativement tout le potentiel des données. Conformément au RGPD, ce concept réponde à des principes de privacy by design, de quality by design et de protection by design.

Le data by design, c'est quoi ?

Le concept de data by design désigne la capacité d'une organisation à utiliser tout le potentiel des données pour optimiser ses processus et son activité. Culturellement, elle prend nativement en compte la dimension data pour mettre en œuvre son plan stratégique et orienter chacune de ses décisions. La donnée quitte le giron de l'IT pour infuser à toutes les strates de l'entreprise. Dès la phase de conception d'un projet, les métiers l'envisagent sous l'angle de la donnée. La data devient un enjeu transverse, partagé par tous.<

Quels sont les principes du data by design ?

Pour tirer tout son potentiel, la donnée doit être exploitée selon un certain nombre de principes en termes de collecte, de stockage, d'analyse et d'utilisation. Souvent dissimulée dans de nombreux silos internes ou internes, l'accessibilité de la donnée est un premier prérequis. L'entreprise doit ensuite s'assurer qu'elle en a l'entière propriété. Se pose ensuite la question de sa qualité et de son intégrité. Le data by design se conforme, par ailleurs, aux principes du RGPD, en ce qui concerne le traitement des données à caractère personnel. Une organisation prend toutes les précautions nécessaires pour assurer la protection des données personnelles et le respect de la vie privée des utilisateurs concernés par le traitement.

Data privacy by design

La data privacy by design consiste à prendre en compte la confidentialité des données personnelles dès la conception d'un projet impliquant le traitement de ce type de données. Ce concept a pour objectif de garantir le respect de la vie privée des personnes concernées. Répondant à un principe du RGPD, il permet aussi de s'assurer de la bonne conformité avec le cadre réglementaire européen.

Data quality by design

Le concept de data quality by design vise à s'assurer de la qualité des données, qu’elles soient internes ou externes à l’entreprise, et, ce, dès la phase amont d'un projet. La qualité d’une donnée se mesure à travers plusieurs caractéristiques comme l'exactitude, la précision, la cohérence, la validité ou l’intégrité. Démarche itérative, la gestion de la qualité de la donnée doit comprendre des contrôles réguliers dans tout son cycle de vie ainsi que des processus de remédiation en cas d'anomalie (doublons, données obsolètes…) ou de régression de la qualité.

Data protection by design

La data protection by design signifie que toutes les règles de protection des données sont prises en compte lors de la conception d'une application ou d'un système informatique. Il s'agit de prévenir le plus tôt possible les failles de vulnérabilités et les risques de fuite de données. Les mesures prises doivent offrir le plus haut degré de sécurisation et répondre à l'état de l'art.

Dictionnaire du big data