Indice du coût de la construction (ICC) 2022 : tout savoir

Indice du coût de la construction (ICC) 2022 : tout savoir Créé en 1953, l'indice du coût de la construction (ICC) est un indice de prix calculé chaque trimestre par l'Insee.

En glissement annuel, l'indice du coût de la construction (ICC) a progressé de 5,07% au quatrième trimestre 2021, rapporte l'Insee. Il avait déjà augmenté de 3,57% le trimestre précédent sur un an. Depuis le 1er septembre 2014, l'ICC ne peut plus être utilisé pour réviser les baux commerciaux, comme prévu par la loi Pinel. Désormais, ces derniers sont indexés sur l'indice trimestriel des loyers commerciaux (pour les activités artisanales et commerciales) ou sur l'indice trimestriel des loyers des activités tertiaires.

Indice du coût de la construction (base 100 au 4e trimestre 1953)
Date ICC
T4 2021 1 886
T3 2021 1 886
T2 2021 1 821
T1 2021 1 822
T4 2020 1 795
T3 2020 1 765
T2 2020 1 765
T1 2020 1 753
T4 2019 1 770
T3 2019 1 769
T2 2019 1 746
T1 2019 1 728
T4 2018 1 703
T3 2018 1 733
T2 2018 1 699
T1 2018 1671
T4 2017 1667
T3 2017 1670
T2 2017 1664
T1 2017 1650
T4 2016 1645
T3 2016 1643
T2 2016 1622
T1 2016 1615
T4 2015 1629
T3 2015 1 608
T2 2015 1 614
T1 2015 1632
T4 2014 1 625
T3 2014 1 627
T2 2014 1 621
T1 2014 1 648
T4 2013 1 615
T3 2013 1 612
T2 2013 1 637
T1 2013 1 646
T4 2012 1 639
T3 2012 1 648
T2 2012 1 666
T1 2012 1 617
T4 2011 1 638
T3 2011 1 624
T2 2011 1 593
T1 2011 1 554
T4 2010 1 533
T3 2010 1 520
T2 2010 1 517
T1 2010 1 508
T4 2009 1 507
T3 2009 1 502
T2 2009 1 498
T1 2009 1 503
T4 2008 1 523
T3 2008 1 594
T2 2008 1 562
T1 2008 1 497
T4 2007 1 474
T3 2007 1 443
T2 2007 1 435
T1 2007 1 385
T4 2006 1 406
T3 2006 1 381
T2 2006 1 366
T1 2006 1 362
T4 2005 1 332
T3 2005 1 278
T2 2005 1 276
T1 2005 1 270
 

Qu'est-ce que l'indice du coût de la construction ?

Créé en 1953, l'indice du coût de la construction (ICC) est un indice de prix calculé chaque trimestre par l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) et le ministère de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie. Basé sur l'observation des marchés passés entre les maîtres d'ouvrage et les entreprises de bâtiment qui réalisent les travaux, il sert à mesurer l'évolution du prix de construction des bâtiments neufs destinés à être habités, pour la seule France métropolitaine. L'ICC fait également office de "déflateur des comptes nationaux de la construction, explique l'Insee, à côté des indices de prix de l'entretien et de l'amélioration du logement (IPEA)".

Comment l'ICC est-il calculé ?

Pour tenir compte de l'évolution de la qualité des logements, la méthode  des prix hédoniques, qui consiste à établir un lien entre le prix du contrat de construction et les caractéristiques de l'ouvrage, est retenue. L'Insee utilise aussi cette méthode pour calculer l'indice du prix des logements anciens.

A noter que l'ICC ne prend pas en compte l'ensemble des éléments qui constituent le prix de revient des logements, comme la charge foncière par exemple. Attention, donc, à ne pas confondre l'indice du coût de la construction avec les index Bâtiment (BT), qui, eux, intègrent les coûts des facteurs de production. A compter de janvier 2015, les index BT sont calculés en base 100 en 2010. Les premières valeurs publiées avec cette nouvelle base sont celles d'octobre 2014. Les index BT se composent des éléments de coûts suivants :

  • Salaires et charges annexes (qui pèsent pour 43% des coûts de production, tous corps de métiers confondus)
  • Matériaux (32%)
  • Matériel (4%)
  • Transport (3%)
  • Energie (3%)
  • Frais divers (15%).
Autour du même sujet

Construction