Norme Iso 26000 : de quoi s'agit-il et comment l'obtenir ?

La Norme ISO 26000 est liée au concept de la RSO, Responsabilité Sociétale des Organisations, qui définit l'application de mesures, de réglementations et de pratiques permettant d'agir en faveur du développement durable au sein de ces organisations.

Qu’est-ce que la Norme ISO 26000 ?

La Norme ISO 26000, mise en place par l’Organisation internationale de normalisation (ISO : International Organization for Standardization), est une norme internationale qui pose les bases de l’application de la responsabilité sociétale au sein des organisations. La Norme ISO 26000 définit le concept de la RSO, son champ d’application, ses enjeux et ses problématiques. Elle propose également une méthode pour mettre en œuvre une politique de RSO dans une organisation (collectivité locale, établissement public, association…). La Norme ISO 26000 repose sur des textes fondateurs tels que la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme.

Norme ISO 26000 : date

La Norme ISO 26000 a été publiée en novembre 2010.

Quelles sont les deux pratiques fondamentales de l’ISO 26000 ?

L’ISO 26000 regroupe deux pratiques considérées comme fondamentales : être capable d’identifier et de cerner les impacts des décisions prises par l’organisation dans un contexte de durabilité, et savoir identifier l’ensemble des parties prenantes, les écouter et initier un dialogue avec ces dernières afin de tenir compte de tous les acteurs, et ce dans le but de prendre les meilleures décisions, pour l’organisation et pour les parties prenantes, mais surtout pour l’environnement, la société et la promotion du développement durable.

ISO 26000 : les 7 principes

L’ISO 26000 repose sur sept principes : la transparence, le respect des droits de l’homme, la responsabilité de rendre compte, le respect du principe de légalité, le comportement éthique, le respect des intérêts des parties prenantes, et le respect des normes internationales de comportement. Ces sept principes fondateurs constituent la pierre angulaire de la Norme ISO 26000, et l’organisation qui agit en faveur de la RSO et du développement durable doit logiquement s’assurer que ces principes ne cessent d’être appliqués et respectés au quotidien.

Pourquoi la Norme ISO 26000 n’est-elle pas certifiable ?

Si la Norme ISO 26000 définit la façon dont les organisations doivent comprendre la RSO et son champ d’application, elle ne fait pas l’objet d’une certification pour autant : c’est avant tout un texte consensuel, qui rassemble de nombreux pays aux cultures différentes et qui n’ont pas forcément le même avis sur la question de la responsabilité sociétale. L’ISO 26000 propose donc des recommandations, mais en aucun cas un cahier des charges strict qui permettrait de valider la conformité d’une organisation au principe de la RSO et d’obtenir une certification.

Norme ISO 26000 : PDF gratuit

Le site internet de l’ISO offre gratuitement l’accès à un PDF d’une vingtaine de pages sur la Norme ISO 26000. Ce document permet de comprendre les principes de l’ISO 26000, et décrit les méthodes que peuvent employer les organisations pour agir en faveur du développement durable.

Autour du même sujet

Gestion d’entreprise