L'allocation équivalent retraite (AER)

L'allocation équivalent retraite (AER) L'allocation équivalent retraite (AER) était une aide versée aux chômeurs de moins de 60 ans et qui avait cotisé 160 trimestres à l'assurance vieillesse. Elle visait à leur garantir un minimum de revenus en attendant qu'ils puissent percevoir leur retraite.

Cette allocation est supprimée depuis le 1er janvier 2011

Qui était concerné par l'allocation équivalent retraite ?

Comme indiqué ci-dessus, cette allocation concernait les personnes qui avaient moins de 60 ans et qui totalisaient 160 trimestres de cotisation à l'assurance vieillesse. En outre, elles devaient soit :

  • Etre bénéficiaires du RSA ou de l'allocation de solidarité spécifique
  • Ne percevoir aucun revenu. Dans ce cas, le salarié devra prouver que son dernier emploi a été perdu involontairement ;
  • Bénéficier d'une allocation qui ne leur permet pas d'atteindre le montant minimum de revenu garanti par l'AER. Dans ce cas, cette dernière devenait un complément.

Quelles sont les autres conditions pour en bénéficier ?

Afin de bénéficier de l'allocation équivalent retraite, le montant des revenus du demandeur ne devait pas excéder :

  • 1 476,96 € par mois, pour une personne 
  • 2 123,13 € par mois, pour un couple

Pour l'AER de complément, les ressources ne devait pas excéder :

  • 935,92 € par mois, pour une personne seule 
  • 2123,13 € par mois, pour un couple

Ce sont les revenus des 12 derniers mois du bénéficiaire et de son conjoint ou concubin qui étaient pris en compte, exceptées les allocations familiales et les allocations logement. Si les revenus du demandeur d'emploi dépassaient le plafond des ressources, une allocation différentielle pouvait lui être accordée.

Et aussi

Autour du même sujet

Aides sociales

Annonces Google