Lobbying : définition simple et traduction

Lobbying : définition simple et traduction L'action des lobbies est souvent discrète et indirecte. Elle s'appuie sur une bonne connaissance des circuits décisionnels et sur la constitution de vastes réseaux.

Définition du mot Lobbying

Le lobbying est une stratégie menée par une entreprise ou un groupe de pression (appelé lobby) cherchant à défendre ses propres intérêts auprès des décideurs politiques. Son action est souvent discrète et indirecte. Elle s'appuie sur une bonne connaissance des circuits décisionnels et sur la constitution de vastes réseaux. En exerçant une pression et en jouant de leur influence sur les décideurs, les lobbyistes visent ainsi à influencer la mise en place de nouvelles législations qui leur sont favorables.

Le lobbying est très prisé aux Etats-Unis où les entreprises s'attachent de plus en plus souvent les services d'un lobbyiste professionnel. Il est également fréquent et très pratiqué à Bruxelles.

Lobbying en France

Le lobbying est une activité encore peu courante en France, où il est soumis depuis 2009 à des règles d'encadrement visant notamment à lister le nom de lobbyistes dans un registre facultatif. En 2013, le dispositif est amélioré : les députés doivent notamment mentionner la liste des organisations auditionnées à la fin des rapports parlementaires et indiquer celles présentes sur le registre des lobbyistes. Enfin, la loi du 9 décembre 2016 relative à la transparence, à la lutte contre la corruption et à la modernisation de la vie économique, dite loi Sapin II, a franchi un nouveau cap dans le contrôle des lobbies : définition plus claire, création d'un registre des représentants d'intérêts tenu par une autorité administrative indépendante ou encore apparition d'un code déontologique. 

Traduction du mot Lobbying en anglais

Lobbying
Lobbying can influence the decisions politicians make.
Le lobbying peut influencer les décisions des hommes politiques.

Et aussi : 

Dictionnaire économique et financier

Annonces Google