Smart data : comment rendre les données intelligentes ?

A contre-courant du big data, le smart data consiste, par définition, à se concentrer d'abord sur les données "intelligentes" qui apportent le plus de valeur.

Le smart data, c'est quoi ?

Le smart data, ou "données intelligentes" en français, consiste à sélectionner à la source les informations les plus stratégiques parmi la masse de données brutes afin de les exploiter le plus rapidement possible. Il permet à une entreprise de se concentrer sur les données réellement importantes pour elle et de les valoriser avant qu'elles ne deviennent obsolètes. Elle prend des décisions plus rapides tout en évitant de stocker des données inutiles. Le smart data s'inscrit dans l'essor de l'Internet des objets (IoT) et de l'intelligence artificielle. Il s'agiter de faire un tri parmi les données remontées par les capteurs connectés et alimenter rapidement les algorithmes en informations fiables.

Pourquoi utiliser le smart data ?

En se concentrant sur les données les plus pertinentes, une organisation prend des décisions de meilleure qualité et plus rapidement. Intéressant un grand nombre de directions - commerciale, marketing, financière, logistique… -, le smart data permet de personnaliser un parcours client, d'optimiser des processus internes ou de répondre à des exigences de conformité réglementaire.

Comment développer une culture du smart data ?

Une stratégie de smart data n'est réellement efficace que si elle implique l'ensemble des composantes d'une entreprise. Insuffler une culture de la data suppose de faire comprendre aux collaborateurs l'intérêt de collecter les données puis de les exploiter. Il s'agit, par exemple, d'inciter un livreur, un téléopérateur ou un commercial à bien renseigner une fiche client.

Exemple de stratégie : le smart data marketing

Des données surabondantes, obsolètes ou difficiles d'accès nuisent à la performance de campagnes marketing en ciblant de mauvais profils ou n'atteignant pas leur cible suite à une adresse erronée. En reposant sur des données fiables et à jour, le smart data permet de gagner en précision. La qualification des données améliore, par ailleurs, la personnalisation du parcours client et le taux de rétention.

Smart data vs big data

En procédant à un tri intelligent des données, le smart data s'oppose au big data qui vise, lui, à collecter un grand nombre de données brutes sans savoir à l'avance si elles seront exploitées et pour quel cas d'usage.