Taux marginal d'imposition : définition, barème et calcul

Taux marginal d'imposition : définition, barème et calcul Le taux marginal d'imposition est le taux imposé à la dernière tranche du revenu selon le barème officiel de l'impôt sur le revenu.

Qu'est-ce que le taux marginal d'imposition ?

L'impôt sur le revenu fonctionne avec un barème progressif qui se compose de plusieurs tranches d'imposition. Un taux d'imposition est imposé à chaque tranche. Le taux marginal d'imposition (TMI) correspond au taux imposé à la dernière tranche du revenu. Chaque tranche du barème est composée d'une limite basse et d'une limite haute. Dans le cas où le revenu du contribuable serait compris entre ces tranches, la différence entre son revenu imposable et la limite basse est taxée au taux d'imposition de ladite tranche.

Barème : quelles sont les tranches d'imposition pour 2023 ?

Afin de connaître son taux marginal d'imposition, il est important de consulter le barème de l'impôt sur le revenu. Grâce au montant de ses revenus imposables, un contribuable va pouvoir rapidement trouver son taux marginal d'imposition et calculer le montant de son impôt brut.

Barème de l’impôt sur le revenu (2023) :
Tranche Revenus imposables Taux d'imposition applicable
1 Jusqu'à 10 777 € 0%
2 De 10 778 à 27 478 € 11%
3 De 27 479 à 78 570 € 30%
4 De 78 571 à 168 994 € 41%
5 Au-delà de 168 994 € 45%

Le taux marginal correspond au taux d'imposition de la dernière tranche de revenu auquel le contribuable est imposable.

Comment connaître son taux marginal d'imposition ?

Depuis le 1er janvier 2023, les avis d'imposition indiquent le taux marginal d'imposition (TMI). Un amendement au projet de loi rectificatif pour 2022, voté en fin d'année dernière, a permis d'entériner la mesure. Signifiant le taux d'imposition auquel le contribuable est imposé sur la dernière tranche de ces revenus, le TMI permet de mesurer le coût fiscal des revenus complémentaires venant accroître le revenu global (revenus locatifs, revenus de capitaux mobiliers...). Or, jusqu'à présent, le contribuable devait calculer lui-même son taux marginal d'imposition.

Comment calculer son taux marginal d'imposition ?

La méthode de calcul pour connaître son taux d'imposition et simuler le montant de l'impôt sur le revenu va dépendre du montant total des revenus imposables et la composition familiale du foyer fiscal.

  • Célibataire : 1 part
  • Couple : 2 parts
  • Enfants à charge : 0,5 part

Comment calculer le taux d'imposition d'une personne seule ?

Dans le cas où une personne seule (1 part) déclarerait un revenu imposable de 30 000 euros, elle sera imposée jusqu'à la tranche n°3, dont le taux marginal d'imposition est de 30%. La première partie de son revenu (jusqu'à 10 777 euros) ne sera pas imposée. La seconde partie (de 10 778 à 27 478 euros) sera imposée à 11%. Enfin la différence entre 27 478 et 30 000 euros sera imposée à 30%, selon le barème.

  • Jusqu'à 10 777 euros : 0% d'imposition
  • De 10 778 à 27 478 euros : (27 478 - 10 778) = 16 701 euros imposés à hauteur de 11% soit 16 701 x 0,11 = 1 837,11 euros
  • De 27 479 à 30 000 euros : (30 000 - 27 479) = 2 521 euros imposés à hauteur de 30% soit 2 521 x 0,30 = 756,3 euro

Son taux marginal d'imposition est donc 30%, puisqu'il s'agit du taux auquel est imposée la dernière tranche de son revenu.

L'impôt brut de la personne seule s'élève à 1 837,11 + 756,3 soit 2 593,41 euros.

Si le calcul semble simple pour les personnes célibataires, il est un peu plus complexe pour les couples mariés avec ou sans enfants, puisqu'il est nécessaire de calculer le quotient familial du foyer fiscal, qui correspond à la somme des revenus du foyer divisée par le nombre de parts.

Autour du même sujet