Déclaration en ligne obligatoire : les contribuables concernés

Déclaration en ligne obligatoire : les contribuables concernés La loi de Finances pour 2016 a introduit un seuil de revenu fiscal au-delà duquel la télédéclaration n'est plus une option mais une obligation. Ce seuil est à nouveau abaissé cette année. Vérifiez que vous êtes encore au-dessous.

Plus qu'une marche avant la généralisation complète de l'obligation de déclarer ses revenus en ligne. En 2018, le seuil de revenu fiscal de référence au-delà duquel la télédéclaration est imposée passe à 15 000 euros, contre 28 000 euros pour la campagne fiscale 2017. Cependant, les usagers qui ne sont pas en mesure de déclarer leurs revenus en ligne, notamment ceux qui ne disposent pas d'un accès à Internet dans leur résidence principale ou qui ne savent pas s'en servir, peuvent toujours utiliser le traditionnel formulaire papier pour souscrire leur déclaration d'impôts sur le revenu. Les années précédentes, ils n'avaient qu'à signer leur déclaration de revenus papier pour signaler au fisc qu'ils estimaient ne pas être en mesure de déclarer leurs revenus de façon dématérialisée.

Pour ceux qui n'ont aucune excuse, en revanche, pas d'indulgence. Enfin si, la première année. Mais au bout de deux manquements consécutifs à l'obligation de télédéclarer ses revenus, les récalcitrants se verront appliquer une amende forfaitaire de 15 euros. Le gouvernement compte toutefois sur les avantages accordés aux télédéclarants, toujours plus nombreux d'année en année, pour convertir le maximum de contribuables à la déclaration de revenus en ligne.

L'obligation de télédéclarer ses revenus au-delà de 15 000 euros devrait rapporter 9 millions de télédéclarants en plus, avait chiffré le précédent gouvernement. La généralisation de la déclaration d'impôts en ligne est notamment destinée à "accompagner le chantier du prélèvement de l'impôt à la source, avait assuré le membre du gouvernement.

Et aussi

Impôts

Annonces Google