Mattermost (gratuit) : tout savoir sur le Slack open source

Mattermost (gratuit) : tout savoir sur le Slack open source [MATTERMOST] Clone open source de Slack, Mattermost reprend les principales fonctions de l'outil de team messaging. Une version payante est proposée avec des fonctions d'administration, ainsi qu'une déclinaison en mode cloud.

Mattermost : qu'est-ce que c'est ?

Mattermost est un serveur de communication conçu comme un chat interne ou une messagerie instantanée pour les entreprises et autres organisations, qui veut s’imposer comme le concurrent open source de Slack. Il reprend les grandes fonctionnalités de ce dernier comme les discussions par équipe ou par canal, la possibilité de rechercher un ancien message dans les archives et de partager des liens ou documents de travail. La solution est aussi disponible sous forme de services cloud. 

Des fonctions supplémentaires et payantes sont proposées comme l’intégration dans l’écosystème de Windows et une meilleure sécurité des échanges (chiffrement des données, authentification multi-facteurs).

Comment installer Mattermost ?

Mattermost tourne sur un environnement IT standard. La solution s'installe sur une distribution Linux (Ubuntu, Red Hat Enterprise Linux ou Debian) combinée à une base MySQL ou PostgreSQL. En frontal, le serveur web Nginx vient supporter l'interface graphique. Tous ces composants peuvent être placés sur la même machine, ou chacun sur une machine indépendante. Ces choix d'architecture font de Mattermost une plateforme relativement simple à installer et à administrer (lire le guide de mise en œuvre sur le site web de l'éditeur).

Pour la plupart des entreprises, Mattermost devrait d'ailleurs être plus facile à prendre en main que Rocket.chat, l'autre alternative open source à Slack souvent évoquée par les spécialistes. Rocket.chat implique en effet de mettre en place une infrastructure nettement plus complexe : un serveur Node.JS et une base de données MongoDB répliquée sur plusieurs instances de serveurs.

L'interface graphique de Mattermost se calque sur celle de Slack. L'outil permet également de partager des documents. © Capture JDN

Quelles sont les différences entre Mattermost et Slack ?

Comme Slack, Mattermost donne accès dans sa version gratuite à l'ensemble de ses fonctionnalités orientées utilisateur (hors console d'administration, donc). A la différence de Slack, qui bride son offre gratuite à une capacité de 5 Go de stockage, l'édition communautaire de Mattermost ne présente aucune limitation en termes d'espace de stockage.

La version open source de Mattermost ne fixe pas non plus de limite quant au nombre d'intégrations possibles avec des applications tierces. Rappelons que le service d'entrée de gamme de Slack ne peut dépasser 10 intégrations.

Comparatif Mattermost vs Slack (version gratuite)
  Slack Mattermost 
Fonction de messagerie collaborative X X
Apps natives Windows, Mac, iOS, Android et Linux X X
Recherche illimitée (limitée à 10 000 messages) X
Nombre d'intégrations possibles 10 Illimité
Prise en charge des appels audio et vidéo X x*
Nombre d'applications dans l'app directory 2 200 Environ 50
open source   X**
*Mattermost gère les appels audio et vidéo en one-to-one (en bêta)
**L'édition gratuite (ou communautaire) de Mattermost est disponible en open source : le serveur Mattermost Team Edition Server est édité sous licence MIT et les applications (Android, iOS, Linux, Mac et Windows) sous licence Apache 2.0. L'édition payante de Mattermost (Mattermost Enterprise) est commercialisée sous licence propriétaire.

Quel est le prix de Mattermost ?

Si la version communautaire (open source) de Mattermost pour une installation sur site (one-premise) est gratuite, sa déclinaison Entreprise est en revanche payante : la version E10 dédiée aux structures de moins de 500 personnes est tarifée 3,25 dollars par mois et par utilisateur, et la version E20 ciblant les grandes entreprises et organisations gouvernementales 8,50 dollars par mois et par utilisateur.

En parallèle, Mattermost propose sa solution en mode cloud. Cette édition est disponible sous la forme d'un forfait d'entrée de gamme, gratuit, qui se limite à 10 utilisateurs (Mattermost Cloud Free). Tarifé 10 dollars par utilisateur et par mois,  Mattermost Cloud Professional autorise un nombre d'utilisateurs, d'intégrations d'applications et de recherches illimité. Elle s'étend par ailleurs à des fonctions avancées : gestion de comptes invités, gestion de politique de rétention d'informations... Enfin, Mattermost Enterprise, dont le prix n'est pas public, permet de bénéficier d'une installation sur une instance privée mono-tenant basée sur une infrastructure cloud dédiée, mais aussi de l'authentification mutuelle TLS, de la prise en charge de VPC, et de la possibilité de choisir la localisation des données.

Comment Mattermost s'intègre-t-il à GitLab ?

Dès l’année de sa création en 2015, Mattermost a été intégré à Gitlab via un service ad hoc baptisé GitLab Mattermost. Il permet aux entreprises comme aux équipes de développeurs d’utiliser un serveur de gestion de dépôts de codes sources Gitlab depuis l'outil de team messaging, et ainsi d'intégrer et de partager des flux GitLab via Mattermost. 

Comment télécharger Mattermost ?

Via la page officielle de la solution, vous avez la possibilité de télécharger Mattermost pour un usage sur des terminaux Linux Ubuntu, Windows, MacOS, Android et iOS. Ces apps sont compatibles à la fois avec la version one-premise de Mattermost et sa déclinaison Mattermost.

Quels sont les principaux plugins Mattermost ?

L'app directory de Mattermost est nettement moins riche que celui de Slack. La solution open source s'intègre nativement à une cinquantaine d'applications, contre 2 200 pour Slack. Parmi les outils supportés par Mattermost, on relève de nombreuses solutions orientées DSI : des logiciels de gestion de sources (Ansible, Chef, Bitbucket, GitHub, GitLab), de gestion des configurations (Chef, Puppet), de gestion de projet (Trello, Jira) ou encore de monitoring de systèmes (Nagios, Cisco Syslog).

Mattermost exploite en parallèle l'environnement d'automatisation de tâches Zapier pour accueillir des flux d'alertes en provenance de nombreuses autres applications du marché. Enfin, la messagerie collaborative dispose aussi de plusieurs extensions pour des applications de visioconférence parmi lesquelles BigBlueButton, Cisco Webex, Jitsi, Microsoft Teams, Skype et Zoom.

Quels sont les bots de Mattermost ?

Pour améliorer l’expérience utilisateur de Mattermost, des bots sont proposés sur la plateforme collaborative open source. Certains ont un caractère ludique (conseils, messages d’accueil), d’autres permettent de gagner en productivité (réponses automatiques aux messages, machine learning).

Mattermost & LDAP

Parmi les fonctions dédiées aux entreprises, Mattermost permet une intégration au sein des écosystèmes de Microsoft en recourant à Active Directory. Il prend également en charge le protocole d'annuaire d'entreprise Ldap (lightweight directory access protocol).

API Mattermost

Tout comme Slack, Mattermost est équipé d'une API pour mettre en musique des intégrations personnalisées. Quant à ses "webhooks" entrants et sortants, qui permettent de solliciter un service externe et de recevoir des notifications en provenance de celui-ci, ils sont compatibles avec ceux de Slack. Ici, l'objectif est de faciliter la réutilisation dans Mattermost d'une application initialement développée pour Slack. Mattermost facilite d'ailleurs l'import de données en provenance de Slack.