Prix du fioul 2020 : tendance et prévision d'évolution des tarifs

Prix du fioul 2020 : tendance et prévision d'évolution des tarifs [PRIX FIOUL] Les prix du fioul sont fortement impactés par le Coronavirus, selon le site e-commerce Fioulmarket. Les tarifs du fioul n'avaient pas été aussi bas depuis 2017.

[Mise à jour du jeudi 26 mars 2020 à 14h56] Plusieurs facteurs entrent en compte pour la fixation des prix du fioul. Le niveau de la demande de fioul et le prix du pétrole influent fortement sur les cours du fioul. Des prix différents sont pratiqués dans chaque commune, car ils prennent en compte les infrastructures logistiques présentes sur le territoire. Ainsi, de fortes variations des prix du fioul peuvent intervenir selon le département dans lequel on se situe. En partenariat avec le site e-commerce Fioulmarket, le JDN vous propose une carte des prix moyens du fioul par département (hors Corse), pour une commande de 1 000 litres de fioul ordinaire en France métropolitaine.

Quel est le prix du fioul actuellement ?

Passez votre souris sur les départements pour faire apparaître les données

Les trois régions les plus chères (mise à jour mars 2020) :

  • Auvergne-Rhône-Alpes : 776 € / 1 000 litres     
  • Pays-de-la-Loire : 777 € / 1 000 litres    
  • Grand-Est : 794 € / 1 000 litres

Les trois régions les moins chères (mise à jour mars 2020) :

  • Provence-Alpes-Côte d'Azur : 735 € / 1 000 litres
  • Île-de-France : 753 € / 1 000 litres         
  • Occitanie : 761 € / 1 000 litres.

Le prix du fioul va-t-il baisser ?

Le prix moyen du fioul domestique est à 769 euros / 1 000 litres. Les prix du fioul n'avaient pas été aussi bas depuis 2017. Le contexte géopolitique de ces dernières semaines continue de faire baisser les cours du pétrole. L'équilibre entre l'offre et la demande s'est déréglé, principalement à cause de la propagation du coronavirus et du bras de fer que se livrent la Russie et l'Arabie Saoudite sur le marché du pétrole. En revanche, ces deux dernières semaines, les prix du fioul ont moins été impactés par la baisse des prix puisque la demande intérieure reste très forte.

La propagation du Covid-19 impacte fortement les prix

Pour rappel le prix du fioul est directement lié au cours du pétrole. L'or noir a connu une des pires chutes de prix de son histoire lors de cette dernière semaine. Le prix du pétrole brut a fortement baissé notamment à cause de la propagation du Coronavirus qui paralyse de nombreuses zones dans le monde. Cette situation a fait chuter la demande mondiale de pétrole brut et a entraîné les prix vers le bas.

La Chine, est en temps normal moteur de la consommation de pétrole avec 14% de la consommation mondiale. Or depuis le début de l'épidémie, l'économie chinoise tourne au ralenti et sa consommation a fortement baissé. La crise du Covid-19, l'arrêt de la production industrielle et la restriction des bateaux dans les ports ont fait plonger les prix. Partout dans le monde, populations confinées, quasi-arrêt du trafic aérien et ralentissement brutal de l'activité économique ont considérablement ralenti la demande de pétrole.

Tant que le coronavirus continue d'impacter le marché, les prix devraient rester bas, mais ils pourraient repartir à la hausse si l'économie chinoise venait à se remettre en route dans les semaines à venir et si les membres de l'Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole (Opep) décidaient de se concerter de nouveau, ce qui n'est pas prévu à l'heure actuelle.

Un gigantesque plan de relance de l'économie américaine, éprouvée par la pandémie de coronavirus, a buté dimanche 22 mars 2020 sur un vote de procédure au Sénat, témoignant des positions encore éloignées des démocrates et républicains, pourtant d'accord sur l'urgence de la situation. Cet accord aurait pu faire remonter les cours.

L'échec des négociations de l'Opep

L'Opep se réunit régulièrement pour réguler le marché de l'or noir, et dans les périodes de crise, lorsque la demande est en baisse, les pays de l'organisation décident en général de réduire leur production pour faire remonter les prix du marché.

L'un des objectifs du sommet entre les membres de l'Opep+ (OPEP et ses partenaires) ce vendredi 6 mars 2020 était de trouver un accord pour réguler le marché et compenser la forte baisse des prix de ces dernières semaines. Contre toute attente, les négociations ne se sont pas déroulées comme prévu. La Russie et l'Arabie Saoudite n'ont pas trouvé d'accord.

La Russie a annoncé dans un premier temps être opposée à une nouvelle réduction de 1,5 million de barils par jour. "L'Arabie saoudite répond au rejet de la Russie sur des réductions de production en lançant une guerre des prix", a annoncé Bill Farren-Price, du centre de recherche Petroleum Policy intelligence.

Le pays a en effet annoncé une baisse des prix de son pétrole ainsi qu'une possible hausse de sa production. L'objectif du pays serait de booster ses exportations, en forte baisse depuis la propagation du Covid-19.

L'incertitude continue de peser sur le marché de l'or noir, et tant que les deux pays ne reviennent pas sur leurs décisions de limitation de la production, les prix ne devraient pas remonter.

Source

Fioulmarket est le leader en France de la vente de fioul domestique en ligne. Depuis 2012, fioulmarket.fr met à disposition de sa clientèle de nombreux outils pour suivre les prix du fioul et passer commande au meilleur prix.

Chargement de votre vidéo
"Comprendre le prix du fioul"