Economie collaborative : définition, exemples, chiffres...

Economie collaborative : définition, exemples, chiffres... L'économie collaborative se développe en France et dans les pays industrialisés. Avec des entreprises comme BlaBlaCar, Airbnb ou Groupon, ce nouveau modèle bouleverse l'économie traditionnelle. Le point sur l'économie collaborative en 2018.

Economie collaborative : définition

La notion d'économie collaborative est une forme d'échange basée sur le partage et la collaboration. Elle peut se baser sur du troc ou par un échange monétaire. L'essor d'internet a permis à l'économie collaborative de connaître une vraie montée en puissance, notamment grâce à l'émergence de plateformes. Certaines offres commerciales permettent aux consommateurs de se regrouper pour bénéficier d'avantages tandis que certaines plateformes sont uniquement destinées à l'échange de services entre particuliers. La traduction anglaise de ce terme est sharing economy.

Economie collaborative : les chiffres 

Un rapport gouvernemental publié par la DGCCRF (direction de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) en décembre 2016 donne des chiffres intéressants sur l'économie collaborative. A l'échelle mondiale, 9 000 start-up sont présentes sur ce marché. En 2016, le marché était estimé à 15 milliards de dollars. Les projections de chiffres d'affaires en 2025 sont de 335 milliards de dollars. Et en 2016, la France apparaît comme un leader de l'économie collaborative. Dans l'Hexagone, le chiffre d'affaires 2016 est estimé à 3,5 milliards de dollars. Une autre donnée mérite d'être mentionnée : dans l'Hexagone, en 2016, 36% des consommateurs ont déjà eu recours à cette forme d'économie. C'est la proportion la plus élevée d'Europe (source Parlement européen).

L'économie collaborative en France

Le développement de cette économie soulève de nouvelles questions juridiques. Aussi, une mission parlementaire a abouti au rapport Terrasse du nom du député ardéchois Pascal Terrasse. qui a présenté le rapport en 2016. Ce rapport comporte 19 propositions pour encadrer ce nouveau mode de consommation. Les principales propositions sont par exemple : créer un véritable espace de notation des plateformes, améliorer la transparence sur les tarifs pratiqués, mieux protéger les salariés qui travaillent pour des plateformes...

Ce rapport n'a pas donné lieu à une loi. Toutefois le gouvernement d'Edouard Philippe travaille sur certaines mesures présentées dans le rapport Terrasse. Ainsi, concernant les salariés des plateformes, la réforme de l'assurance chômage prévoit de mieux protéger les salariés en leur accordant l'assurance chômage. Soulignons également qu'en mai 2017, un décret pour la protection des salariés travaillant pour les plateformes a été publié.

Exemple d'économie collaborative

L'économie collaborative est présente dans tous les secteurs d'activité. Dans le logement, Airbnb met en relation propriétaires de logements et vacanciers. Dans les transports, BlaBlaCar permet de développer le covoiturage. Dans l'alimentation, les Associations pour le Maintien d'une Agriculture Paysanne (AMAP) favorisent la vente directe de fruits et légumes du producteur au consommateur.

Et aussi

Mutation

Annonces Google