Devenir chauffeur Uber en 2021

Devenir chauffeur Uber en 2021 Quelles démarches faut-il effectuer pour devenir chauffeur Uber ? Quelles conditions remplir ? Quels sont les services proposés aux chauffeurs sur la plate-forme ?

Conditions pour devenir chauffeur Uber 

Pour devenir chauffeur Uber, il est nécessaire de remplir plusieurs conditions. Tout d'abord, après avoir créé un compte chauffeur sur le site, puis avoir pris rendez-vous dans un espace partenaire d'Uber, il faut obtenir une autorisation de transport (dite " carte VTC ") délivrée à l'issue d'un examen (dont les frais s'élèvent à 206 euros en 2020) organisé par les chambres des métiers et de l'artisanat. La carte peut également être délivrée par équivalence pour les candidats qui ont déjà travaillé dans le secteur du transport (chauffeurs de bus, chauffeurs de taxis, ambulanciers).

Ensuite, le chauffeur en qualité de travailleur indépendant doit créer une société de transport à son nom et procéder à son immatriculation à la TVA pour pouvoir s'inscrire au registre des VTC (véhicules de tourisme avec chauffeur) et mettre en place un système de facturation. Pendant un temps (en 2014), les particuliers, eux aussi, avaient la possibilité de devenir chauffeurs avec le service UberPOP, mais celui-ci a été interdit en 2015 en France comme à Bruxelles. Le chauffeur doit disposer d'un véhicule (à l'achat ou à la location) correspondant aux critères du réseau Uber et conforme à la réglementation VTC. Le véhicule étant obligatoirement assuré avec un contrat de responsabilité civile professionnelle exploitation et un contrat de responsabilité civile circulation.

Une fois l'inscription au registre validée et payée, il faut commander des macarons VTC pour chacun de ses véhicules. Cela peut se faire via son espace personnel sur le site du registre VTC, dans l'onglet "commande macarons". Les chauffeurs  qui ne veulent pas être indépendants mais souhaitent être rattachés à un gestionnaire de flotte ne doivent effectuer que les étapes du premier paragraphe et trouver un gestionnaire.

Salaire d'un chauffeur Uber

Les revenus d'un chauffeur Uber sont issus des recettes des courses, après déduction de la commission reversée à la plateforme. D'après les chiffres dévoilés par Uber en 2019, le chiffre d'affaires horaire médian est de 24,81 euros, mais une fois la commission versée à la plateforme (25%), les frais de service, la TVA et les cotisations sociales, il ne lui reste plus que 9, 15 euros dans sa poche.

Selon Uber, le salaire mensuel médian d'un chauffeur est de 1 617 euros, en tenant compte du fait que "le temps de travail des non-salariés" médian est estimé à 45,3 heures par semaine.

Par ailleurs, le volume horaire n'étant pas garanti, il n'est pas rare qu'un chauffeur fasse en supplément de la livraison de repas avec Uber Eats ou travaille en même temps pour d'autres plates-formes (comme Chauffeur Privé) afin de maximiser ses gains.

Chauffeur Uber : mon compte login chauffeur

Une fois inscrit sur la plate-forme, un login est fourni au chauffeur pour se connecter en ligne à son compte à partir de l'application Uber qui propose notamment un mode de tarification dynamique pour adapter le tarif de la course à la demande, un serveur d'appel pour contacter les clients et une fonctionnalité d'enchaînement des courses pour réduire le temps d'attente. Les chauffeurs Uber peuvent aussi donner leur avis sur un passager (système de notation en étoiles) de la même manière que les passagers les notent. Par ailleurs, il existe des forums en ligne où les chauffeurs peuvent partager leurs expériences et échanger des conseils.

Berline du chauffeur Uber

Les chauffeurs Uber ayant effectué plus de 5 000 courses avec le service de base UberX et ayant obtenu une note moyenne des clients d'au moins 4,8/5 peuvent accéder à la gamme Berline. Dotés d'une voiture plus luxueuse, ils peuvent alors pratiquer des tarifs supérieurs. Ce service est effectif à Paris, Lyon et sur la Côte d'Azur.