Les méthodes agiles : Extreme programming, SAFe, Scrum, Kanban...

En opposition aux méthodes traditionnelles, les méthodes agiles se veulent être des outils de gestion de projet beaucoup plus souples et adaptables. Parmi elles, on compte des mastodontes à l'image de Scrum et Kanban, mais également des outsiders comme Extreme programming (XP) et SAFe qui méritent d'être explorées.

Les méthodes Agile, qu'est-ce que c'est ?

Ces méthodologies de gestion de projet ont toutes un point commun : elles sont directement inspirées du manifeste Agile édité en 2001 par des développeurs de logiciels bien décidés à améliorer leur process et à réduire leur taux d’échec. De là sont donc nées progressivement diverses méthodes unies par une nouvelle manière d’aborder le développement de produit en replaçant, notamment, le client au cours de l’action et en prônant l’adaptation des procédés de création au fil de l’évolution du projet.

Comment utiliser les méthodes agiles ?

La méthodologie Agile – quelle qu’elle soit – prévoit le fractionnement des étapes de production. Contrairement à la méthode traditionnelle qui prévoit la planification totale du projet avant même son développement, le manifeste Agile préconise plutôt la fixation d’objectifs à plus court terme. Le projet est ainsi fragmenté en plusieurs sous-parties que l’équipe se doit d’atteindre progressivement en réajustant si nécessaire les objectifs pour répondre le plus possible aux attentes du client. Les méthodes Agile mettent un point d’honneur à renforcer les relations entre les membres de l’équipe, mais également entre l’équipe et le client. C’est pour cette raison que la flexibilité et la souplesse dans l’organisation sont deux piliers fondamentaux des méthodes Agile.

Les méthodes agiles les plus populaires

Scrum correspond à la méthodologie agile actuellement la plus utilisée par les équipes de développement qui apprécient tout particulièrement ses cycles de développement assez courts et sa répartition efficace des rôles entre les membres d’une même équipe. Il est fréquent d’ailleurs que les équipes combinent Scrum avec Extreme programming (XP) qui, elle, se concentre davantage sur l’aspect réalisation. Directement inspirée par l’industrie automobile japonaise, la méthode Kanban, de son côté, vise principalement à limiter le gaspillage en adaptant la production à la commande.

Comment bien commencer ?

Pour obtenir des résultats satisfaisants assez rapidement, il est important de choisir la méthodologie la plus adaptée aux besoins de flexibilité de l’équipe de développement. Les membres qui la composent doivent être impliqués dans cette mise en œuvre, car elle représente bien souvent un véritable changement de paradigme. Il faut passer d’une gestion de projet en cascade ou en cycle en V à une gestion dite « de produits » beaucoup plus souple et évolutive. L’agilité suppose également la mise en place de certains rituels bien particuliers comme les daily meetings, les rétrospectives ou encore les réunions de planification des cycles de développement. Un temps consacré à l’apprentissage et à l’information de la méthodologie est donc primordial.

Autour du même sujet

Méthodes agiles

Les méthodes agiles : Extreme programming, SAFe, Scrum, Kanban...
Les méthodes agiles : Extreme programming, SAFe, Scrum, Kanban...

Les méthodes Agile, qu'est-ce que c'est ? Ces méthodologies de gestion de projet ont toutes un point commun : elles sont directement inspirées du manifeste Agile édité en 2001 par des développeurs de logiciels bien décidés à améliorer leur process...