Gestionnaire de patrimoine : rôle, salaire et diplôme

Véritable spécialiste fiscal et juridique, le gestionnaire de patrimoine aide ses clients à valoriser et faire fructifier leurs capitaux. Pour cela, il étudie attentivement les tendances du marché, y décèle les opportunités et émet des recommandations.

Qu’est-ce qu’un gestionnaire de patrimoine??

Le gestionnaire de patrimoine accompagne ses clients dans l’organisation et la valorisation de leurs biens immobiliers, mobiliers (actions, titres) ou financiers (assurance-vie, épargne retraite). Il aide ainsi ses clients à y voir plus clair dans l’optimisation et le développement de leurs avoirs. Après avoir évalué leurs capitaux, il définit avec eux les stratégies patrimoniales adaptées à leurs besoins et à leurs projets. Il les informe des dernières tendances et opportunités du marché, et formule des recommandations (réaliser un placement financier, acheter un appartement…). À travers ses actions, il veille à faire fructifier les biens de ses clients tout en réduisant les risques au maximum.

Comment devenir un gestionnaire de patrimoine??

Face à la complexité accrue des réglementations fiscales et juridiques, le métier de gestionnaire de patrimoine a le vent en poupe. Généralement salarié d’une banque, d’une compagnie d’assurance ou d’une société de gestion d’actifs, il peut aussi officier en libéral. À la fois technique et commercial, ce poste demande des compétences variées. Le conseiller doit ainsi :

  • avoir le sens du relationnel et le goût des affaires?;
  • posséder une expertise juridique, financière et fiscale, mais aussi comptable et économique?;
  • aimer les chiffres et être rigoureux?;
  • avoir un esprit d’analyse et de synthèse?;
  • être à l’écoute, disponible et force de proposition?;
  • savoir s’adapter et réagir rapidement?;
  • faire preuve de pédagogie et être capable de vulgariser.

Quel diplôme pour un gestionnaire de patrimoine??

Pour exercer en tant que conseiller patrimonial, un diplôme de niveau bac+4 (master 1) ou bac+5 est requis. Une expérience dans le domaine (stage long ou alternance en tant que chargé de clientèle par exemple) est également un plus pour les recruteurs. Différents cursus reconnus existent dans de multiples centres de formation :

  • écoles de commerce et diplômes universitaires avec spécialisation en finance, banque, assurance, sciences économiques ou gestion de patrimoine?;
  • diplôme d’institut d’administration des entreprises (IAE)?;
  • diplôme supérieur de comptabilité et de gestion (DSCG)?;
  • Master MBFA (Monnaie, Banque, Finance, Assurance)?;
  • Magistère en banque ou en finance.

Quel est le salaire d’un gestionnaire de patrimoine??

Composée d’une part fixe et d’une part variable, comprenant primes et commissions, la rémunération d’un gestionnaire de patrimoine est attractive. Elle évolue en cours de carrière, et dépend fortement du niveau d’expérience, des performances, voire de la structure ou du statut. Ainsi, un débutant pourra prétendre, dès sa prise de fonction, à un salaire annuel compris entre 30 et 35 K euros. Avec des résultats, un gestionnaire confirmé pourra quant à lui espérer gagner tous les ans entre 45 et 70 K euros. Avec l’expérience, il travaillera pour des clients dotés de capitaux plus importants, et ses revenus seront encore amenés à augmenter?!