Science cognitive : définition, principes et branches

Les sciences cognitives qui étudient les mécanismes de la pensée (humaine, animale, artificielle) comprennent 6 branches. L'intelligence artificielle est l'une d'entre elles, mais les sciences cognitives concernent également d'autres champs d'application.

Les sciences cognitives, c'est quoi ?

Les sciences cognitives regroupent un ensemble de disciplines qui ont pour but l'étude des mécanismes de la pensée humaine, animale ou artificielle. Les chercheurs travaillent sur différents domaines tels que le langage, la perception, l'intelligence, la mémoire, le raisonnement, les émotions ou la conscience. Les sciences cognitives se sont notamment regroupées et développées autour de la technologie de l'intelligence artificielle.

Quelles sont les 6 branches des sciences cognitives ?

On peut distinguer 6 disciplines dans le domaine des sciences cognitives :

  • la psychologie ;
  • la philosophie ;
  • la linguistique ;
  • l'anthropologie ;
  • les neurosciences ;
  • l'intelligence artificielle.

Quel est le rôle des sciences cognitives en IA ?

Les sciences cognitives envisagent l'esprit comme un système symbolique de traitement de l'information. Cette perception correspond parfaitement à l'étude des systèmes artificiels.

Le but de l'intelligence artificielle (IA) en tant que science est de comprendre les mécanismes du cerveau humain, afin de les copier et les implanter dans une machine. Pour mieux appréhender les complexités du cerveau humain, il est nécessaire de faire appel à l'ensemble des sciences cognitives. L'étude du langage, du raisonnement ou de l'intelligence permet de perfectionner les algorithmes et réseaux de neurones artificiels. Ces connaissances sont de véritables atouts pour les champs d'application des objets et programmes fonctionnant par le biais de l'AI.

L'apprentissage autonome et progressif ou la compréhension du langage humain dans toutes ses subtilités sont autant d'éléments qui rendent les machines plus humaines ! Les objets connectés, les assistants vocaux, les robots humanoïdes tendent à devenir des outils indispensables au quotidien par leur efficacité.

Science cognitive vs IA : quelle différence ?

Si les sciences cognitives sont nécessaires au perfectionnement de l'intelligence artificielle, elles ne s'appliquent pas qu'à ce domaine.

De fait, les sciences cognitives ont pour visée première l'étude du cerveau humain, pour en appréhender les complexités. Les découvertes réalisées par les différentes branches des sciences cognitives permettent des progrès dans la santé ou encore la psychologie. Les sciences cognitives ont également pour objet l'étude des cerveaux des animaux, pour mieux apprécier et comprendre leur intelligence, leurs émotions et leur mode de vie.

À la fin du XXe siècle, les sciences cognitives se sont regroupées pour contribuer à l'amélioration de l'intelligence artificielle. Mais dès le milieu du XXe siècle, ce sont les progrès informatiques (ordinateurs, Big Data...) et les études sur l'IA qui ont réellement fait naître le courant des sciences cognitives.

Dictionnaire de l'intelligence artificielle