Comparatif des outils français de création de bots : Dydu se démarque

Comparatif des outils français de création de bots : Dydu se démarque Quels sont les atouts respectifs des plateformes Botnation, Smartly.ai, Clustaar, YesOuiBot, Tolk ou encore Zaion ? Eléments de réponse.

Cela remonte à quelques années et pourtant il semble loin le temps où les marques devaient se tourner vers des agences spécialisées pour développer leur chatbot. Avec l'engouement autour des agents conversationnels, des plateformes de création de bots se sont multipliées pour répondre à la demande mais aussi rendre les entreprises plus autonomes.

Depuis une interface 100% visuelle et no code, le créateur de bots éditorialise le contenu tandis que l'entraîneur de bots suit les performances de l'agent virtuel et enrichit sa base de connaissances. Dans ce domaine, la France tire particulièrement son épingle du jeu avec un grand nombre d'éditeurs spécialisés. Tour d'horizon.

Comparatif des outils français de création de bots
  Botnation Clustaar Dydu Smartly.ai Tolk YesOuiBot Zaion
Année de création 2017 2013 2009 2012 2016 2017 2017
Callbot, Voicebot X   X       X
NLP maison X X X X X   X
Création de bot en libre accès X   X        
Version d'essai X   X   X    
Références Cdiscount, NRJ, Enedis, Algeco, Kusmi Team, Société Générale… FDJ, Kiabi, Lydia, Région Ile-de-France, Veepee, Sodexo, RTE, Wall Street English… EDF, PSA, Orange Bouygues Telecom, Cdiscount, RATP, TotalEnergies… BNP Paribas, Orange, Renault, Nexity, Hellobank!, GRDF, Transdev…. Ministère des Armées, Feu Vert, Crédit Agricole, France TV, Canal+, SeLoger… Radio France, Paris Habitat, DocuWare, Les Mousquetaires, Paul Smith… DIAC, Hauts de Seine Habitat, Ma French Bank, Génération…
Tarification A partir de 29 euros HT/mois pour 1 000 utilisateurs uniques mensuels + 0,03 euro HT/mois par utilisateur supplémentaire. NC NC NC Version gratuite pour 250 conversations, 89 euros HT pour 250 conversations mensuelles supplémentaires. De 19 euros HT à 249 euros HT par mois. NC

Do you dream up, le pionnier

Douze ans après son lancement, Do you dream up, rebaptisé Dydu, levait en mars 2021 6,3 millions d'euros. L'autoproclamé "leader français des robots conversationnels" propose une plateforme de conception orientée chatbot mais aussi voicebot (bot vocal) et callbot (bot vocal accessible via le téléphone). Il compte plus de 160 projets. Parmi ses références figurent EDF, Orange, PSA, Société Générale ou TotalEnergies.

La plateforme de Dydu est taillée pour créer des bots à la fois à vocation interne pour les fonctions support (RH, IT, juridique...) ou externe (accueil, service client, recommandation de produits...). La mise au point et la gestion du bot s'effectuent depuis le Bot Management System (BMS). Les experts métiers éditent les questions-réponses et visualisent les conversations depuis la même interface. En mode no code, elle ne nécessite aucune connaissance en informatique.

Pour compléter son BMS, Dydu a lancé dydubox. Un outil qui permet de configurer et personnaliser le front-end du bot, à avoir sa boîte de dialogue orientée utilisateur. Cette dydubox permet de tester différents designs, textes et fonctionnalités. Pour couronner l'édifice, Dydu propose des formations ainsi qu'un studio de création. Une fois validé, le bot peut être déployé sur un site web, mais aussi dans Microsoft Teams, Jira, Salesforce, SAP ou ServiceNow.

Botnation, chantre du "do it yourself"

Botnation a fait un pari original. Depuis sa plateforme en ligne, l'éditeur propose de créer gratuitement un nombre illimité de chatbots (publication désactivée). Via des glisser-déposer, copier-coller et sans une ligne de code, l'utilisateur échafaude son chatbot en ajoutant du texte, des visuels, des boutons, des listes de choix et autres variables. Sans oublier des liens de redirection pour l'enchaînement des séquences. Un mode A/B testing permet de comparer l'ergonomie de deux versions.

Botnation propose plus de 300 tutoriels (guides interactifs, vidéos, aides contextuelles...) ainsi que des prestations de formation et de support. La plateforme est équipée de plugins pour connecter le bot à un CRM (Zendesk, Monday...), une plateforme d'e-commerce (Wix, PrestaShop, Shopify...) ou une API interne. Il est également possible d'exporter et d'importer les données recueillies par le chatbot depuis un tableur Google Sheets.

L'éditeur met l'accent sur ses algorithmes de traitement du langage naturel (NLP) qui, basés sur des associations de mots-clés, détectent les pluriels et les erreurs de saisie. L'infrastructure de Botnation est certifiée PCI-DSS et ISO 27001, et ses serveurs sont situés à Francfort, en Allemagne. La société revendique plus 500 clients et dix millions d'utilisateurs dans 75 pays.

Smartly.ai, la relation client à l'honneur

Fondé en 2012, Smartly.ai a fait le choix de se concentrer sur les cas d'usage autour de la relation client, ses chatbots venant en soutien des équipes de support. L'éditeur propose des assistants spécifiquement dédiés à la banque (BankTalk) et aux établissements de santé. A moyen terme, il entend également couvrir les secteurs de l'assurance et des télécoms. Pour les bots à vocation interne, Smartly propose une solution à destination des RH et, prochainement, une deuxième centrée sur le support informatique.

La plateforme s'articule autour d'outils de FAQ et d'arbres de décisions. Elle intègre un module de correction automatique des fautes de frappe et des erreurs de grammaire dans les messages. Baptisée Masterbot, son architecture permet de fonctionner plusieurs bots ensemble. En fonction, par exemple, de la demande d'un collaborateur, elle actionnera le bot spécialisé dans les RH, le juridique ou la comptabilité. Dans un parcours sans couture, Masterbot permet de passer d'un sujet à l'autre ou d'une langue à l'autre.

Clustaar mise sur son NLP propriétaire

Agence de SEO qui s'est diversifiée dans la création de chatbots, Clustaar s'est spécialisée sur ce terrain, comme Smartly.ai, dans l'automatisation du support client B2C. Elle estime que c'est là que les agents conversationnels apportent le plus de valeur même si elle n'exclut pas d'explorer d'autres verticales.

Baptisée Conversational AI, sa plateforme intègre une technologie propriétaire de NLP pour analyser les avis clients, les thématiser, et suivre les tendances de ces dernier dans le temps. Son moteur serait capable d'apprendre sur de petits jeux de données et sur de courts temps d'entraînement. Clustaar met lui-aussi en avant sa résilience aux fautes de frappe et d'orthographe. Un système d'autocomplétion guide l'utilisateur vers la bonne formulation.

Autre fonctionnalité, Intent Suggest améliore en continu les conversations en détectant les questions récurrentes qui n'avaient pas été envisagées pendant la phase de conception. La création proprement dite de chatbot se fait depuis l'outil Bot builder. L'utilisateur peut partir d'un template qu'il personnalise en fonction de ses problèmes spécifiques.

YesOuiBot, le multi-spécialiste

YesOuiBot crée ses robots conversationnels à partir de modèles préconfigurés dédiés au contact client, à l'assistance utilisateur, à la réservation (prise de rendez-vous), au support RH (onboarding, assistance aux collaborateurs) ou encore aux services publics.

La plateforme permet de gérer les messages du bot, d'administrer la base de connaissances, d'analyser les conversations et de suivre les performances. Le pipeline de déploiement cible les sites web et différents canaux tiers comme WhatsApp, Twitter iMessage, Telegram ou Slack.

En décembre 2020, YesOuiBot a été rachetée par Axiv IT Group, une société de services spécialisées dans les métiers de la restauration collective, du luxe et de l'industrie. Cette acquisition doit permettre d'accompagner son développement à l'international. A noter que le chatbot de YesOuiBot dédié à la réservation est gratuit.

Tolk, la force du deep learning

Tolk, anciennement The Chatbot Factory, propose une plateforme de création de chatbot dédié à la relation client. Elle repose comme Clustaar, sur une technologie de NLP propriétaire, développée par la R&D de la société, située à Montpellier. Tolk n'a pas recours aux traditionnels arbres de décision mais au deep learning pour saisir l'intentionnalité d'une question et y répondre avec pertinence. "Les chatbots comprennent ainsi les demandes de vos clients formulées librement", avance le société.

En 2021, l'éditeur a enrichi son offre d'une solution de live chat multi-agents qui permet de fluidifier l'escalade d'un bot vers un agent humain. Interconnectés, le chatbot et le live chat viennent se compléter mutuellement.

Zaion mise sur le callbot

Fondé à Paris en 2017, Zaion a procédé, en mai dernier, à sa première levée de fonds, à hauteur de 9 millions d'euros. Positionné aussi sur front des bots de gestion de la relation client, l'éditeur propose une solution qui s'intègre à HubSpot, Jira, Salesforce, Zendesk. Mais c'est avant tout sur le segment du vocal qu'il entend se différencier. Autoproclamé "premier acteur du marché français des solutions de callbot", Zaion revendique une centaine de callbots en production dans cinq langues et plus d'un million d'appels entrants traités par mois.

Pour conforter sa position, la société a lancé deux nouvelles solutions en octobre 2021. Environnement de développement low code, Zaion Assistant accompagne la création d'agents conversationnels omnicanaux, traitant à la fois les appels téléphoniques, les demandes par messagerie instantanée et les conversations issues des chatbots, des sites et autres applications. Outil de supervision des flux conversationnels, Zaion Analytics intègre, de son côté, une technologie de reconnaissance des émotions en temps réel. Objectif : rendre les bots "empathiques".

A l'instar de Clustaar et Tolk, Zaion fait appel à une technologie de NLP propriétaire et à des algorithmes de deep Learning pour améliorer la compréhension des demandes clients. Les données sont exclusivement hébergées en France. À la suite de sa levée de fonds, Zaion prévoit d'accélérer son internationalisation en Europe et de doubler ses effectifs pour atteindre plus de 150 collaborateurs.

Outils d'intelligence artificielle