Intelligence artificielle forte : définition et cas d'application

L'intelligence artificielle forte est le projet le plus ambitieux de l'IA. Dotée d'une conscience autonome, la machine serait à l'image de l'homme avec une intelligence cognitive supérieure. Mais l'intelligence artificielle forte, est-ce possible ? Définition et exemples de ce projet en IA.

L'intelligence artificielle forte, c'est quoi ?

Le fondement de l’intelligence artificielle forte est que l’IA pourrait développer une conscience, une sensibilité et une volonté autonome, sur le modèle de l’être humain. L’objectif de l’IA forte est de créer une intelligence complexe, comme le cerveau humain en est capable naturellement.

L'intelligence artificielle forte, est-ce possible ?

Plusieurs aspects de l’intelligence appartiennent au domaine de l’intelligence forte :

  • l’intelligence cognitive ;
  • l’intelligence émotionnelle ;
  • l’intelligence sociale ;
  • l’intelligence psychomotrice.

Aujourd’hui, le concept de l’IA forte est théorique plus que pratique. La plupart des programmes basés sur l’intelligence artificielle font surtout appel à des capacités cognitives :

  • rationalité ;
  • organisation ;
  • planification ;
  • apprentissage ;
  • autonomie ;
  • résolution de problème.

Quid de quelques exemples marquants d'intelligence artificielle forte ?

Les exemples d’intelligence artificielle forte relèvent encore de la science-fiction. Il existe des machines intégrant l’IA, dotées de grandes performances, en particulier cognitives, mais ces machines ne sont pourvues d’aucune conscience autonome.

Pour certains, les performances exceptionnelles du deep learning (apprentissage profond), axé sur des réseaux de neurones artificiels à l’architecture complexe, augurent de belles promesses en matière d’IA forte. Un exemple concret d’intelligence artificielle forte, encore très perfectible, est la voiture autonome. Dans sa version la plus aboutie, elle peut prendre une décision (freiner, s’arrêter, tourner) et éviter certains incidents, mais pas tous.

Aujourd’hui, la voiture autonome peut assister l’être humain, et même, pour certains modèles, assurer 98 % de la charge de la conduite. Mais les 2 % ne peuvent être gérés que par intervention humaine. La voiture autonome n’a ni conscience, ni sensibilité et, face à des situations particulièrement complexes, n’est pas en capacité de réagir.

Quelle différence entre intelligence artificielle forte et intelligence artificielle faible ?

L’intelligence artificielle faible utilise l’IA pour des tâches précises. Elle peut réaliser des calculs, traiter un grand volume de données, résoudre des problèmes spécifiques et apprendre de manière automatisée. Mais elle n’a pas de conscience propre et agit en fonction de la manière dont elle a été programmée par l’être humain.

L’IA forte est la vision de l’IA de demain, elle a pour but de créer des machines autonomes dotées de conscience. Aujourd’hui, l’IA intégrée dans les applications et les machines appartient à l’IA faible. L’IA forte constitue en revanche le défi et certainement le projet le plus ambitieux de l’IA.

Dictionnaire de l'intelligence artificielle