Intelligence artificielle faible : définition et cas d'application

L'intelligence artificielle faible, aussi appelée intelligence artificielle étroite (IA étroite ou Narrow AI), est une IA centrée sur une tâche précise. Dans le machine learning, la machine sera entraînée pour apprendre sur un problème précis et concis. Précisions et contexte de cette approche.

L'intelligence artificielle faible, c'est quoi ?

L’intelligence artificielle faible (Weak Artificial Intelligence) se concentre sur une problématique précise, en ce sens elle est donc monotâche. L’IA faible vise à reproduire des facultés cognitives spécifiques, comme la compréhension du langage naturel ou la reconnaissance de la parole par exemple.

On peut ainsi dire qu’elle simule un comportement ou une faculté humaine, mais sans conscience. Il s’agit d’un outil particulièrement performant dans le sens où il est capable d’automatiser des tâches, à la manière d’un algorithme de ML (machine learning ou apprentissage automatisé).

Quid de quelques exemples d'intelligence artificielle faible ?

Les possibilités et les applications actuelles de l’intelligence artificielle faible sont nombreuses. L’IA faible permet en effet d’effectuer un grand volume de tâches, et de manière plus rapide. En somme, d’être autant, voire plus performante qu’un cerveau humain face à l’exécution de ces mêmes tâches.

Parmi les cas d’application de l’IA faible, on peut citer :

  • Comprendre et interpréter (dans une certaine mesure) le langage naturel.
  • Reproduire le style musical d’un musicien célèbre.
  • Produire des images qui semblent ancrées dans le réel.
  • Reconnaître et identifier des personnes sur une photo.
  • Faire le diagnostic d’une maladie.

Siri, l'assistant intelligent des appareils Apple, est un parfait exemple d’intelligence artificielle faible.

Capable de comprendre certaines requêtes, il « répond » à un certain nombre de questions posées par l’être humain. Il est ainsi à même de comprendre et d’interpréter le langage, ou une partie de celui-ci. C’est une prouesse technologique qui a révolutionné les usages. Pour autant, il n’a qu’un petit nombre de fonctions prédéfinies et il n’y a ni vraie intelligence ni conscience. Des professions pourraient être aussi automatisées et l’action humaine ne serait plus une nécessité. Certaines études démontrent que dans le contexte des décennies à venir, 10 % des emplois pourraient être supprimés, et 50 % transformés du fait de l’intervention potentielle de l’IA faible dans certains métiers.

Quelle différence entre intelligence artificielle faible et intelligence artificielle forte ?

L’intelligence artificielle faible reproduit un mode de fonctionnement humain sans conscience ni sensibilité. Il n’y a pas d’intelligence "vraie". L’intelligence artificielle forte a pour ambition de développer des modèles permettant la création de machines dotées d’esprit, de conscience et de sensibilité. Ces machines auraient ainsi la subtilité du cerveau humain couplée avec la performance et la puissance de calcul de l’IA telle qu’elle existe aujourd’hui. Il s’agit d’un des principaux défis pour l'intelligence artificielle.

Dictionnaire de l'intelligence artificielle