Cognitivisme / cognitive : définition, principes, avantages

Le cognitivisme est un courant inspiré de la psychologie cognitive, qui place les structures et processus mentaux au cœur de son étude. Théorie d'apprentissage basée sur l'analogie entre le cerveau humain et l'ordinateur, les similitudes sont grandes avec l'intelligence artificielle. Explications.

Le cognitivisme, c'est quoi ?

Le cognitivisme est un des courants majeurs des sciences cognitives. Son champ d’action porte sur l’ensemble des processus d’acquisition et des connaissances, abordés comme un vaste système de traitement des informations. Le cognitivisme est une discipline elle-même inspirée de réflexions pluridisciplinaires : linguistique, informatique, cybernétique, psychologie, neurosciences… Développée dans les années 50, elle n’a de cesse d’évoluer et de s’adapter au gré des avancées des différentes disciplines qui inspirent ce courant.

Quels sont les principes du cognitivisme ?

L’approche cognitiviste assimile la pensée humaine à un processus de traitement des informations, à l’image d’un ordinateur. Elle vise à découper les processus mentaux en différentes étapes de traitement, simplifiées. La pensée humaine est envisagée comme un grand ensemble de représentations et de symboles interdépendants, régi par un ensemble de règles, à l’instar d’un programme informatique.

Quels sont les avantages et limites du cognitivisme ?

Les théories cognitivistes permettent notamment de créer des modèles d’apprentissage afin de rendre l’assimilation des connaissances plus aisée. Un de ses principaux champs d’application est le domaine des sciences de l’éducation. L’objectif : permettre d’élaborer des stratégies pédagogiques pour enseigner mieux (côté éducateur) et ainsi apprendre mieux (pour les étudiants). Cette discipline est très centrée sur le processus de cognition, soit l’aspect « matériel » du cerveau humain, ce qui constitue sa principale limite. Les aspects affectifs (l’intérêt, la motivation, les objectifs), qui jouent aussi un rôle central dans le processus d’apprentissage, sont en effet minorés.

Cognitivisme vs constructivisme vs behaviorisme

Tous trois font partie des principaux concepts théoriques de l’apprentissage. Le constructivisme aborde l’apprentissage comme la construction d’images de la réalité dans des situations d’action, sous-tendue par des modèles mentaux propres à chaque individu. Le behaviorisme se limite à l’analyse du comportement, et l’apprentissage se fait par le renforcement de certains comportements. Dépassé par la théorie cognitiviste qui a mis au premier plan les mécanismes mentaux internes dans le processus d’apprentissage, le courant behavioriste est aujourd’hui désuet.

Quel lien entre cognitivisme et IA ?

L’intelligence artificielle découle du cognitivisme, et ce dernier a largement inspiré les recherches en matière d’IA. En effet, l’IA consiste en une analyse de l’intelligence et sa complexité. Il tend, par différentes approches, à reproduire cette intelligence à l’aide de moyens artificiels. En informatique, cela a donné lieu à des applications majeures, comme les nouveaux environnements de programmation ou les systèmes experts.

Dictionnaire de l'intelligence artificielle