Jenkins : intégration et déploiement continus (CI/CD) open source (gratuit)

Afin de profiter d'un outil d'intégration et de déploiements continus du type CI/CD, Jenkins se présente comme un outil pratique pour le travail du DevOps. Particulièrement adaptée à l'environnement de l'entreprise, cette application open source (gratuite) a une portée collaborative incontournable dans le domaine du codage et du développement.

Jenkins : qu’est-ce que c’est ?

Dédié aux DevOps, Jenkins est un outil d’intégration continue pour modifier un code source partagé dans un espace collaboratif. Autre fonctionnalité de cette application gratuite (disponible en open source) : le déploiement continu. Après corrections des problèmes, cela permet de lancer des tests afin de vérifier l’intégrité du codage. La localisation automatisée des bugs constitue un gain de temps notable.

Comment installer Jenkins ?

Jenkins peut aussi bien s’installer comme une simple application ou fonctionner à partir d’un conteneur logiciel. La première solution reste la plus facile et rapide à mettre en place pour l’utiliser sur n’importe quel poste de travail. Il convient néanmoins de prévoir une mise à jour récente de Java pour le configurer dans de bonnes conditions. Dans le second cas, la stabilité des tests et du déploiement est optimisée, mais demande des prérequis spécifiques. À noter que l’interface de Jenkins est disponible à partir d’un navigateur web.

Jenkins CI

Afin de soutenir le travail de ses collaborateurs, Jenkins CI est un processus propre à l’intégration continue qui concerne le flux de production. Dans le but d’optimiser cette dernière, certaines tâches de modifications sont automatisées. Cela permet également d’amoindrir le temps de réaction de son logiciel en gestation.

Jenkins pipeline

Si Jenkins possède de nombreuses fonctionnalités, cette application open source ne prenait pas en compte certaines configurations reproductibles lors du codage. Jenkins pipeline corrige le tir en proposant un outil capable de réaliser l’exécution des boucles tout en couvrant l’intégralité des étapes liées à la conception du logiciel.

Jenkins X

Considéré comme une extension ou un outil annexe à son prédécesseur, Jenkins X s’en différencie par l’automatisation des flux CI/CD à destination du cloud. De plus, Jenkins X présente dorénavant un retour sur expérience pour chaque « pull request » réalisé. Les questions de fiabilité et de sécurité sont ainsi améliorées avant la mise en production de son logiciel.

Jenkins vs Travis CI

Travis CI est également un outil d’intégration gratuit pour les projets en open source. Les tests d’intégration sont automatiques après l’ouverture d’une pull request. Toutefois, son emploi se fait depuis un environnement Ubuntu. Qu’il s’agisse de Windows ou de Mac OS, Jenkins peut s’utiliser sous n’importe quel système d’exploitation. Sa présence dans le domaine de l’intégration continue lui permet de bénéficier d’une bibliothèque exhaustive en matière de plug-ins.

CloudBees

CloudBees était un fournisseur de services logiciels (PaaS) avant de proposer ses propres outils d’intégration continue, dont Jenkins. Parmi les produits de l’entreprise californienne, on retrouve un service cloud (DEV@Cloud), Jenkins Enterprise et Jenkins Operations Center.

Autour du même sujet

DevOps

Jenkins : intégration et déploiement continus (CI/CD) open source (gratuit)
Jenkins : intégration et déploiement continus (CI/CD) open source (gratuit)

Jenkins : qu’est-ce que c’est ? Dédié aux DevOps, Jenkins est un outil d’intégration continue pour modifier un code source partagé dans un espace collaboratif. Autre fonctionnalité de cette application gratuite (disponible en open source) : le...