CEL (Compte épargne logement) 2018 - 2019 : plafond, intérêt et prêt

CEL (Compte épargne logement) 2018 - 2019 : plafond, intérêt et prêt Le compte épargne logement est un produit d'épargne réglementé qui permet à son détenteur d'obtenir, sous certaines conditions, un prêt immobilier à taux préférentiel.

Qu'est-ce que le compte épargne logement ?

Le CEL, pour Compte Epargne Logement, est un produit d'épargne réglementé. Sa principale vocation est de permettre à son titulaire d'obtenir, à l'issue d'une durée déterminée, un prêt immobilier à taux préférentiel. Toute personne, majeure ou non, peut en ouvrir un. Attention toutefois : il est impossible de détenir à la fois deux comptes épargne logement. A l'ouverture du CEL, il est nécessaire d'effectuer un premier virement d'au moins 300 euros.

Quel est le plafond du compte épargne logement ?

Le plafond du CEL est fixé à 15 300 euros. Autrement dit, le montant maximum que l'on peut verser sur un CEL est de 15 300 euros, mais la capitalisation des intérêts peut porter le montant inscrit sur le CEL au-delà de cette limite.

Quel est le taux du compte épargne logement ?

Le taux de rendement du CEL est de 0,5% (hors prime d'Etat).

Intérêt du compte épargne logement

Les intérêts du CEL sont cumulables : à chaque 31 décembre, ils viennent s'ajouter au capital et génèrent des intérêts supplémentaires. On parle d'intérêts capitalisables.

Quelle fiscalité s'applique au compte épargne logement ?

La fiscalité sur le CEL est très avantageuse car les intérêts générés par le CEL sont exonérés d'impôts sur le revenu mais ils sont soumis aux prélèvements sociaux.

Quel est le minimum du compte épargne logement ?

Il est possible d'effectuer des retraits gratuitement et n'importe d'un CEL mais le solde de ce dernier doit être d'au moins 300 euros. Si ce n'est pas le cas, le CEL est automatiquement fermé.

Prêt du compte épargne logement

Le CEL permet à son titulaire, s'il est ouvert depuis au moins 18 mois et s'il a généré un minimum d'intérêts, d'obtenir un prêt immobilier à un taux préférentiel pour acheter sa résidence principale (et secondaire pour les CEL ouverts avant le 1er mars 2011) ou réaliser des travaux dans son logement. Le montant du prêt bancaire accordé varie en fonction de sa durée (entre 2 et 15 ans) ainsi que des intérêts produits par le CEL. Il ne peut excéder 23 000 euros. A noter qu'il est possible de cumuler un prêt accordé grâce à un CEL et un prêt accordé grâce à un PEL, mais le montant total est plafonné à 92 000 euros. Un CEL ouvre également droit à une prime d'Etat en cas d'obtention d'un prêt immobilier grâce à lui.

Prime du compte épargne logement

Une prime versée par l'Etat est octroyée au titulaire d'un CEL qui obtient un prêt immobilier grâce à lui à la fin de la phase d'épargne. Le montant de cette prime est plafonné à 1 144 euros. Cette aide échappe à l'impôt sur le revenu mais est, en revanche, concernée par les prélèvements sociaux.

Clôturer un compte épargne logement

Le titulaire d'un CEL peut le fermer à tout moment en adressant une lettre en recommandé avec accusé de réception à l'établissement bancaire dans lequel il l'a ouvert. Il perd cependant les avantages qui y sont rattachés, à savoir la possibilité d'obtenir un prêt immobilier à taux préférentiel ainsi qu'une prime d'Etat.

CEL ou PEL ?

Le PEL est plus rémunérateur que le CEL mais, en contrepartie, tout retrait avant le 4e anniversaire du PEL entraîne la clôture de celui-ci. Il est tout à fait possible de cumuler le CEL et le Plan Epargne Logement (PEL), à condition que les deux soient ouverts dans la même banque.

Autour du même sujet

Epargne réglementée

Annonces Google