Quel salaire pour un apprenti ?

Régie par l'article L177-10 du Code du travail, la rémunération d'un jeune en apprentissage dépend du décret du 25 avril 2016 en vigueur à compter du 1er juillet 2016.

Salaire de l'apprenti : le principe

Jusqu'au premier juillet 2016, le salaire d'un apprenti correspondait à un pourcentage du Smic. Désormais, la rémunération des apprentis âgés de 21 ans et plus est égal à un pourcentage du salaire minimum de la convention collective correspondant à l'emploi occupé.
Cela signifie que l'apprenti de plus de 21 ans peut avoir un salaire horaire plus élevé que le Smic.
En outre, le salaire d'un apprenti n'est pas soumis aux charges salariales ni aux charges patronales, si bien que pour lui le net est équivalent au brut. Depuis 2016, dans certains cas de figure, les apprentis ont droit à la prime d'activité.

Le salaire de l'apprenti en pratique en 2017

Concrètement, un apprenti de moins de 18 ans perçoit une rémunération équivalente à 25 % du Smic brut soit en 2017 370,06 € la première année, 37% du Smic (547,69 €) la deuxième année puis 53% du Smic (784,54 €) la troisième année.
Pour un jeune âgé entre 18 et 20 ans, les salaires passent à des taux de 41% (601,91 €), 49% (725,33 €) puis 65% (962,50 €). Le mode de rémunération des apprentis de moins de 21 ans ne change pas avec le décret du 25 avril 2016.
Ces rémunérations ne sont pas soumises à l'impôt sur le revenu et passent d'un taux à un autre dès le jour où un jeune change de classe d'âge. En cas de redoublement, il touche une rémunération identique à l'année précédente. Par ailleurs, les heures supplémentaires sont payées dans les mêmes conditions que celles des autres employés de l'entreprise.

Le salaire de l'apprenti majoré

Dans certains cas, le salaire de l'apprenti peut être majoré. Ainsi, 15% seront versés à un apprenti qui prépare un second diplôme ou une mention complémentaire en parallèle. Dans la fonction publique, la rémunération d'un apprenti est majorée de 10% ou 20% selon le titre ou diplôme préparé, en l'occurrence de niveau IV ou de niveau III. Enfin, une année supplémentaire peut être prévue pour un apprenti en situation de handicap, auquel cas le salaire est majoré de 15% par rapport à l'année précédente.

Salaire de l'apprenti : des cas particuliers

Si l'apprenti est logé et nourri par son employeur, celui-ci peut appliquer une déduction pour avantages en nature. Précisée dans le contrat d'apprentissage, elle ne peut dépasser la limite de 75% du salaire.
Enfin, un apprenti mineur employé par ses parents doit se voir attribuer une rémunération minimum correspondant à un quart du salaire auquel il aurait droit dans un autre cas.

Autour du même sujet

Salaires

Annonces Google