Carrière longue : qui peut en bénéficier ?

Carrière longue : qui peut en bénéficier ? [CARRIERE LONGUE] Le dispositif "retraite carrière longue" permet un départ en retraite anticipée pour tous les actifs ayant commencé à travailler avant 20 ans.

Le dispositif "retraite carrières longues" est en vigueur depuis le 1er novembre 2012. Il étend et simplifie les conditions de départ anticipé définies en 2003 par la réforme Fillon.

Quelles conditions pour une retraite pour carrière longue ?

Ce dispositif concerne les assurés de tous les régimes. Pour y avoir accès, le premier critère est l'âge auquel vous avez commencé à travailler : il faut avoir commencé à travailler avant 16 ou 20 ans (selon l'âge auquel vous comptez partir en retraite) et avoir cotisé 4 à 5 trimestres à cet âge. Il faut également justifier d'un certain nombre de trimestres cotisés sur l'ensemble de votre carrière, qui diffère selon votre génération. Il vous faudra par exemple justifier de 176 trimestres cotisés pour partir à la retraite à 58 ans si vous êtes né entre 1961 et 1963 (168 pour partir à 60 ans).

Vous trouverez le rappel exhaustif des conditions d'accès au sein du tableau présenté plus bas. Sachez par ailleurs que les retraites complémentaires (régime Agirc-Arrco) sont désormais alignées sur le régime général. La retraite anticipée peut donc aussi porter sur vos droits de retraite complémentaire si vous en faites la demande.

Carrière longue et retraite

Si vous pensez pouvoir bénéficier d'une retraite anticipée, vous pouvez faire le point sur votre situation en appelant le 39 60 (prix d'un appel local). Il faut ensuite vérifier son relevé de carrière, à partir de 55 ans, et le faire mettre à jour si nécessaire. Il faut ensuite demander une attestation de départ en retraite anticipée, en remplissant et renvoyant ce formulaire à la Carsat dont on dépend. Une fois l'attestation obtenue, la demande de départ en retraite peut se faire en ligne ou par courrier, en complétant ce formulaire et en y joignant les justificatifs demandés.

Comment est calculée la retraite pour carrière longue ?

Comme pour toute pension de retraite, la pension pour carrière longue est calculée selon le nombre de trimestres assurés et cotisés durant sa carrière. Dans tous les cas, le nombre maximum de trimestres pris en compte pour l'assurance retraite est de quatre par an. Certaines périodes non travaillées sont considérées comme cotisées :

  • Congé maternité avec indemnités journalières
  • Trimestres de majoration de durée d'assurance retraite attribués sur le compte professionnel de prévention (C2P)
  • Périodes de congé maladie ou d'inaptitude temporaire, dans la limite de 4 trimestres
  • Périodes de chômage indemnisé, dans la limite de 4 trimestres
  • Périodes de perception de pension d'invalidité, dans la limite de 2 trimestres
  • Service national ou service civil effectué en tant qu'objecteur de conscience.

Vu le nombre de trimestres exigés pour valider une retraite pour carrière longue, le montant de la pension sera systématiquement calculé à taux plein.

Quelle année de naissance pour une retraite pour carrière longue ?

Année de naissance Âge de départ à la retraite envisagé (à partir de) Durée d'assurance minimale cotisée (en trimestres) Durée d'assurance minimale en début de carrière
      Si vous êtes né entre janvier et septembre Si vous êtes né entre octobre et décembre
1959
 
57 ans et 8 mois 175 5 trimestres à la fin de l'année des 16 ans 4 trimestres à la fin de l'année des 16 ans
60 ans 167 5 trimestres à la fin de l'année des 20 ans 4 trimestres à la fin de l'année des 20 ans
1960
 
58 ans 175 5 trimestres à la fin de l'année des 16 ans 4 trimestres à la fin de l'année des 16 ans
60 ans 167 5 trimestres à la fin de l'année des 20 ans 4 trimestres à la fin de l'année des 20 ans
1961, 1962 ou 1963
 
58 ans 176 5 trimestres à la fin de l'année des 16 ans 4 trimestres à la fin de l'année des 16 ans
60 ans 168 5 trimestres à la fin de l'année des 20 ans 4 trimestres à la fin de l'année des 20 ans
1964, 1965 ou 1966
 
58 ans 177 5 trimestres à la fin de l'année des 16 ans 4 trimestres à la fin de l'année des 16 ans
60 ans 169 5 trimestres à la fin de l'année des 20 ans 4 trimestres à la fin de l'année des 20 ans
1967, 1968 ou 1969
 
58 ans 178 5 trimestres à la fin de l'année des 16 ans 4 trimestres à la fin de l'année des 16 ans
60 ans 170 5 trimestres à la fin de l'année des 20 ans 4 trimestres à la fin de l'année des 20 ans
1970, 1971 ou 1972
 
58 ans 179 5 trimestres à la fin de l'année des 16 ans 4 trimestres à la fin de l'année des 16 ans
60 ans 171 5 trimestres à la fin de l'année des 20 ans 4 trimestres à la fin de l'année des 20 ans
A partir de 1973
 
58 ans 180 5 trimestres à la fin de l'année des 16 ans 4 trimestres à la fin de l'année des 16 ans
60 ans 172 5 trimestres à la fin de l'année des 20 ans 4 trimestres à la fin de l'année des 20 ans

Quelles sont les conditions pour partir à la retraite à 60 ans ?

Avec le dispositif de carrière longue, il est possible de partir à la retraite à 60 ans. Il faut pour cela avoir commencé à travailler avant vingt ans et avoir été affilié à l'assurance retraite au moins cinq trimestres à la fin de l'année des vingt ans, ou quatre trimestres pour les personnes nées entre octobre et décembre. Le nombre de trimestres varie de 167 à 172 selon l'année de naissance.

Il est même possible de partir en retraite à 58 ans, et les personnes nées en 1959 ont pu partir à la retraite à 57 ans et 8 mois. Dans ce cas, les cinq trimestres (ou quatre pour les personnes nées en fin d'années) d'assurance doivent avoir été enregistrés avant la fin de l'année des 16 ans. Il faut alors ajouter huit trimestres de cotisations au nombre minimum pour partir à 60 ans. Il varie donc entre 175 et 180 selon l'année de naissance.

Carrière longue et chômage

Les périodes de chômage peuvent être prises en compte dans le calcul des trimestres ouvrant droit à une retraite pour carrière longue, sous conditions et dans une certaine limite. Il doit s'agir de périodes de chômage indemnisées, et quatre trimestres de chômage au maximum seront pris en compte dans le nombre de trimestres cotisés.

Carrière longue fonction publique

Les fonctionnaires peuvent également partir en retraite anticipée pour carrière longue. Les conditions à remplir sont les mêmes que pour les salariés du secteur privé, notamment le nombre de trimestres à cotiser selon l'année de naissance. Le nombre de trimestres cotisés correspond à tous les régimes de base auquel le fonctionnaire a cotisé durant sa carrière.

Là aussi, certaines périodes non travaillées peuvent être prises en compte :

  • Service national, sur la base d'un trimestre par période d'au moins 90 jours, consécutifs ou non, et dans la limite de 4 trimestres
  • Périodes de congé de maladie (ordinaire, longue, longue durée), dans la limite de 4 trimestres.

D'autres périodes non travaillées peuvent également être prises en compte si d'autres régimes de base les considèrent comme cotisés :

  • Congé maternité
  • Trimestres de majoration de durée d'assurance retraite attribués sur le compte professionnel de prévention (C2P)
  • Congé maladie ou inaptitude temporaire, dans la limite de 4 trimestres
  • Chômage indemnisé, dans la limite de 4 trimestres
  • Perception de pension d'invalidité dans la limite de 2 trimestres.

Les fonctionnaires qui pensent pouvoir bénéficier d'une carrière longue doivent s'adresser directement à leur direction des ressources humaines, qui leur indiquera alors les démarches à entreprendre. La pension est calculée selon la formule habituelle, et du fait de la durée de cotisation exigée, sera automatiquement sans décote.

Carrière longue et CNRACL

La Caisse nationale de retraites des agents des collectivités locales (CNRACL) gère les départs en retraite des fonctionnaires travaillant dans les collectivités locales. Les conditions d'obtention d'une retraite pour carrière longue sont les mêmes que pour les autres fonctionnaires.

Retraite